[index]


Lefevre d'Etaples (1530)
1 Corinthiens 13


1 Sy je parle langages des homes & des anges, & que n'aye point charite, je suis faict de l'aerain qui resone, ou la cimbale qui tinte.

2 Et sy j'ay le don de prophetie, & congnois tous misteres & toute science; si j'ay aussy toute foy, tant que je transmue les montaignes, & que je n'aye point charite, je ne suis riens.

3 Et sy je distribue tous mes biens, en viandes des povres, & sy je baille mon corps en telle maniere que je soie brusle, & que je n'aye point charite, il ne me profitte riens.

4 Charite est patiente, elle est benigne, Charite n'est pas enuieuse, elle ne fait riens puersement, elle ne se enorgueillist point,

5 elle n'est pas ambicieuse, elle ne cerche point ses profitz; elle ne se courrouce point, elle ne pense point mal,

6 elle ne s'esjouist pas de de l'iniquite, mais elle se esjouist de la verite,

7 elle seuffre toutes choses, elle croit toutes choses; elle espere toutes chose; elle attend toutes choses,

8 Charite jamais ne dechiet, soit que les propheties seront abolies, soit que les langues cesseront, soit que science sera destruicte.

9 Car nous congnoissons en partie, & prophetizons en partie.

10 Mais quand ce qui est parfaict sera venu, ce qui est en partie, sera aboly.

11 Quand j'estoye enfant, je parloye comme enfant, je jugeoie comme enfant, je pensoye comme enfant. Mais quant j'ay este faict home, j'ay mis hors les choses qui estoient pueriles.

12 Nous voyons maintenant par ung miroir en obscurte; & alhors, face a face. Je congnois maintenant en partie; mais adonc je congnoisteray comme aussy je suis congneu.

13 Et maintenant demeurent, foy, esperance, charite, ces trois choses mais la plus grande de celles c'est charite.








[index]