[index]


Bible de Louvain (1550)
1 Corinthiens 13


1 Si je parle langages des homes, & des anges, & que je n'aye point charité, je suy faict comme l'ærain qui resonne, ou la cimbale qui tinte

2 Et si j'ay la prophetie, & cognoye tous misteres, & toute science, si j'ay aussy toute foy, tellement que je transmue les montaignes, & que je n'aye point charité, je ne suy riens.

3 Et si je distribue tous mes biens, en viandes des paouvres, & si je livre mon corps, en telle maniere que je soy bruslé, & que je n'aye point charité, il ne me profite rien.

4 Charité est patiente, elle est benigne, Charité n'est enuieuse, elle ne faict riens perversement, elle ne s'enorgueillit point,

5 elle n'est pas ambicieuse, elle ne cerche point ses profitz, elle ne s'esmeut point à courrouz, elle ne pense point mal,

6 elle ne s'esjouit pas de de l'iniquité, mais elle s'esjouit de la verité,

7 elle seuffre toutes choses, elle croyt toutes choses, elle espere toutes choses, elle attend toutes choses,

8 Charité jamais ne dechet, soyt que les propheties seront abolies, soyt que les langues cesseront, soyt que science sera destruicte.

9 Car nous cognoissons en partie, & prophetizons en partie.

10 Mais quand ce qui est parfaict sera venu, ce qui est en partie, sera aboly.

11 Quand j'estoy enfant, je parloye comme enfant, je jugeoye comme enfant, je pensoye comme enfant. Mais quand j'ay esté faict home, j'ay mis hors les choses qui estoient d'enfans.

12 Nous voyons maintenant par un miroir en obscurité, & alors, face à face. Je cognoy maintenant en partie, mais adonc je cognoistray comme aussy je suis cogneu.

13 Et maintenant demourent foy, esperance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d'icelles, c'est charité.








[index]