Émile Littré
étymologies
Pathologies verbales
Lésions de certains mots dans le cours de l'usage
(1880)
Finance - étymologie, par Émile Littré - Pathologies verbales
Finance
Le latin disait solvere pour payer. De ce verbe, l'ancien français fit soudre avec le même sens. Pourquoi ce verbe, qui satisfaisait au besoin de rendre une idée essentielle, ne devint-il pas d'un usage commun, et laissa-t-il à la langue l'occasion de chercher à détourner de leur acception effective des mots qui ne songeaient guère, qu'on me permette de le dire, à leur nouvel office ? C'est ce qui n'est pas expliqué et rentre dans ce que j'appelle pathologie verbale. D'un côté, l'imagination populaire se porta sur le verbe latin pacare, appaiser, pour lui imposer le sens de payer ; et, en effet, un payement est un appaisement entre le créancier et le débiteur. En même temps, l'ancienne langue prenait le verbe finer, qui signifie finir, et s'en servait pour dire : payer une somme d'argent ; en effet, effectuer un payement c'est finir une affaire. Du participe présent de ce verbe finer, aujourd'hui inusité, vient le substantif finance, qui avait aussi dans l'ancienne langue le sens primitif de terminaison. En se détériorant de la sorte, c'est-à-dire en prenant une acception très détournée, tout en laissant tomber hors de l'usage l'acception naturelle, les mots deviennent des signes purement algébriques qui ne rappellent plus à l'esprit rien de concret et d'imagé. Si finance signifiant terminaison était resté à côté de finance signifiant argent, on aurait été constamment invité à se demander quel était le lien entre les deux idées ; mais, l'un étant effacé, l'autre n'est plus qu'un signe arbitraire pour tout autre que l'étymologiste, qui fouille et interprète le passé des mots.



Fille < - > Flagorner

Accoucher | Arriver | Artillerie | Assaisonner | Assassin | Attacher, attaquer | Avouer | Bondir | Charme | Chercher | Chère | Chétif | Choisir | Compliment | Converser, conversation | Coquet | Côte | Cour | Démanteler | Devis, devise, deviser | Donzelle | Droit | Droite | Dupe | Échapper | Éclat | Éconduire | Épellation | Épeler | Épiloguer | Espiègle | Fille | Finance | Flagorner | Flatter | Franchir | Fripon | Fronder | Gagner | Galetas | Garce, garçon, gars | Garnement | Garnison | Gauche | Geindre | Gent | Gourmander | Greffe | Grief, griève | Griffonner | Grivois | Groin | Guérir | Habillement, habiller | Hasard | Hier | Intéresser, intérêt | Jument | Ladre | Libertin | Limier | Livrer | Loisir | Marâtre | Marionnette | Méchant | Merci | Mesquin | Moyen | Nourrisson | Opiniâtre | Ordonner | Ordre | Papelard | Papillote | Parole | Persifler | Personne | Pistole, pistolet | Placer | Poison | Potence | Poulaine | Préalable | Ramage | Regarder | Sensé | Sensualité | Sevrer | Sobriquet | Soupçon | Suffisant | Tancer | Tante | Tapinois | Targuer | Teint | Tempérer, tremper | Trépas, trépasser | Tromper | Valet | Viande | Vilain | Voler
-> Préface



Recherche dans la définition :

Émile Littré : dictionnaire Littré en ligne, textes & documents

-> dictionnaire français

-> français du XIXe siècle

-> histoire de la langue française

-> étymologie