Émile Littré
étymologies
Pathologies verbales
Lésions de certains mots dans le cours de l'usage
(1880)
Ramage - étymologie, par Émile Littré - Pathologies verbales
Ramage
Ramage est un mot de l'ancienne langue, où il est adjectif, non substantif. Et, de droit, il ne peut être qu'adjectif. De fait, il est devenu substantif ; et c'est ce fait qui appartient à notre pathologie. Quelqu'un, que je ne supposerai ni très lettré ni très ignorant, entend parler d'étoffe à ramage, de velours à ramage, et il sait qu'en cet emploi ramage signifie branches d'arbre, rameaux. D'un autre côté, il a chez lui en cage des serins dont le ramage lui plaît et le distrait. Ce ramage--ci désigne le chant des oiseaux. S'il a quelque tendance à réfléchir sur les mots, il pourra se demander d'où vient qu'un même mot ait des sens si différents, et s'il ne faut pas chercher pour le second ramage un radical qui contienne l'idée de chant. Ce serait une erreur. Quelque dissemblables de signification que soient ces deux ramages, il sont semblables de formation. Dans l'ancienne langue ramage signifiait de rameau, branchier, et venait du latin ramus, branche, par le latin barbare ramaticus : oiseau ramage, oiseau sauvage, branchier ; chant ramage, chant des rameaux, des bois, des oiseaux qui logent dans les bois. C'est de la sorte que ramage, devenant substantif, a pu exprimer très naturellement des figures de rameaux et le chant des oiseaux.



Préalable < - > Regarder

Accoucher | Arriver | Artillerie | Assaisonner | Assassin | Attacher, attaquer | Avouer | Bondir | Charme | Chercher | Chère | Chétif | Choisir | Compliment | Converser, conversation | Coquet | Côte | Cour | Démanteler | Devis, devise, deviser | Donzelle | Droit | Droite | Dupe | Échapper | Éclat | Éconduire | Épellation | Épeler | Épiloguer | Espiègle | Fille | Finance | Flagorner | Flatter | Franchir | Fripon | Fronder | Gagner | Galetas | Garce, garçon, gars | Garnement | Garnison | Gauche | Geindre | Gent | Gourmander | Greffe | Grief, griève | Griffonner | Grivois | Groin | Guérir | Habillement, habiller | Hasard | Hier | Intéresser, intérêt | Jument | Ladre | Libertin | Limier | Livrer | Loisir | Marâtre | Marionnette | Méchant | Merci | Mesquin | Moyen | Nourrisson | Opiniâtre | Ordonner | Ordre | Papelard | Papillote | Parole | Persifler | Personne | Pistole, pistolet | Placer | Poison | Potence | Poulaine | Préalable | Ramage | Regarder | Sensé | Sensualité | Sevrer | Sobriquet | Soupçon | Suffisant | Tancer | Tante | Tapinois | Targuer | Teint | Tempérer, tremper | Trépas, trépasser | Tromper | Valet | Viande | Vilain | Voler
-> Préface



Recherche dans la définition :

Émile Littré : dictionnaire Littré en ligne, textes & documents

-> dictionnaire français

-> français du XIXe siècle

-> histoire de la langue française

-> étymologie