archives famille
John Bost

  John Bost > discours de son frère Timothée Bost

photo John Bost





Allocution de Timothée Bost

9 juin 1898
Asiles John-Bost
Jubilé cinquantenaire


Il me semble bien difficile d'ajouter quoi que ce soit qui vaille la peine d'être dit et entendu, à tout ce que nous venons d'entendre : mais ému et surpris plus que je ne puis le dire quand je vois comme j'ai vu ces jours, jusqu'à quel point vous reportez sur la parenté de John Bost des hommages et des honneurs qui me semblent dus à sa seule mémoire, j'ai à cœur de vous dire, chers amis, que je crois que nous manquerons et nous perdrons beau- coup desbonnes impressions que nous devrions retirer de cette grande et solennelle réunion si nous ne tenons pas compte d'une chose très importante; c'est que nous ne sommes pas ici pour la glorification d'un nom, d'une famille, d'un individu, mais plutôt pour célébrer la personnification, la mise en action, de différentes qualités que nous possédons tous à divers degrés, aussi bien que le fondateur des Asiles John Bost : qualités trop souvent et trop longtemps tenues, pour ainsi dire, en solution et qui n'attendent que d'être troublées, touchées, par un ange, un messager de Dieu, pour se cristalliser et devenir une puissance active. Ce serait dommage si nous restions sous l'impression qu'il faut être un homme exceptionnellement doué et talenté pour faire de grandes choses.

Il serait difficile d'attribuer à John Bost quelque qualité que ce soit, sans avouer comme il l'aurait fait lui-même que mille autres personnes les possédaient au moins autant que lui. Pour ne prendre qu'un exemple : par cause de santé, il n'a jamais pu mener à bonne conclusion les études nécessaires pour acquérir les connaissances classiques et littéraires de ses confrères dans le ministère : sous ce rapport il était donc inférieur à presque tous ses amis : il s'en consolait par la pensée, exprimée par ses propres paroles que même au sujet d'un âne, il fut dit une fois : « Le Seigneur en a besoin. »

Quand donc nous célébrons le Jubilé des Asiles John Bost, nous célébrons le résultat des travaux d'une foule de personnes qui, il y a 50 ans, et durant 50 ans, ont vaillamment contribué aux résultats obtenus. Ce n'est pas à moi de mentionner ici les noms du peu de personnes associées dans ma mémoire avec les premiers travaux de mon frère : ce serait en oublier d'autres qui en ont fait autant. Il y a eu des pauvres et des riches, des hommes et des femmes , des enfants : il y a eu des infirmes, des idiots même : des luminaires dans le monde des lettres et des personnes sans éducation. Si nous reconnaissons avec gratitude que l'influence et l'exemple d'un seul homme furent un des moyens d'accomplir des merveilles au milieu de grandes difficultés, reconnaissons aussi que sans le concours actif, dévoué, persévérant, de personnes tout à fait ordinaires, l'homme le plus zélé n'aurait pu accomplir tout ce que nous voyons autour de nous. Si les noms de ces bienfaiteurs ne passent pas à la postérité, c'est que leur nom est légion. Dieu en a connaissance.

Que cette belle fête soit le moyen de vivifier dans nos cœurs le désir de travailler pour l'avancement du royaume de Dieu sur la terre, et pour le bonheur de ses créatures, dans quelque direction que ce soit, chacun selon la mesure de ses forces et de ses talents : pas plus, Dieu ne le demande pas : pas moins, Dieu le demande.

Timothée Bost, Esq
Glascow
Les Asiles John Bost, Rapport annuel
(1898)



Réponse aux frères Bost

Élisée & Timothée, les deux frères de John Bost encore en vie en 1898)

J'adresse, au nom du conseil d'administration des asiles, notre vive gratitude aux frères de John Bost pour les paroles émues qu'ils ont fait entendre à cette assemblée, et nous sommes heureux de leur exprimer, dans l'occasion solennelle qui nous est offerte en ce jour, l'assurance de notre profonde affection, et notre grand désir de resserrer de plus en plus les liens qui nous attachent tout particulièrement aux enfants de John Bost et à tous ceux qui lui tiennent de près.

Le nom de John Bost est et demeurera la devise et le drapeau de nos asiles.

Henri Couve
président du conseil d'administration des Asiles John Bost
Les Asiles John Bost, Rapport annuel
(1898)

Jubilé cinquantenaire des Asiles de La Force (1848-1898)

Jubilé de la fondation des Asiles John-Bost par le pasteur Ernest Rayroux, directeur des Asiles

Cinquantenaire de la fondation des Asiles de Laforce par le pasteur Joël Laforgue

Discours du missionnaire François Coillard

Souvenirs par son frère Élisée Bost

John Bost : index des documents

portraits de John Bost : photographies & gravures

Notice historique de la fondation des Asiles de Laforce par John Bost (1878)

L'Église chrétienne considérée comme Asile de la souffrance : thèse de John Bost présentée à la faculté de théologie de Montauban (1880)

Asiles de Laforce en 1878 : liste des bâtiments & résidents

index | contact
Lexilogos