Thermobaby
origine & histoire












Jean-Claude Dailly,
le créateur du chauffe-biberon,
et sa fille Annie





Le 9 octobre 1942, Annie Dailly naît à Asnières, premier enfant de Jean-Claude Dailly et Henriette Bravard.
Son père crée alors le premier chauffe-biberon.

Il venait de fonder les Établissements Jean-Claude Dailly S. A., entreprise domiciliée au 32 rue Albert-1er, Asnières. Il crée et fabrique des appareils électriques et les vend sous la marque Eldac (acronyme de ELectrique DAilly Claude) : chauffe-lit, couverture chauffante, chauffe-plat, chauffe-assiettes, bouilloire, cafetière...

Après la naissance de sa fille, il crée le chauffe-biberon et d'autres « articles chauffants pour les enfants » sous la marque Thermobaby : chauffe-assiette à bouillie, chauffe-berceau, stérilisateur, séchoir électrique à linge (sèche-couche), porte-serviette chauffant...

Le préfixe thermo-, du grec θερμός signifie chaud. Le terme baby se développe dans l'après-guerre ; on rencontre aussi : baby-sitter, baby-boom, baby-foot...

La première attestation du terme chauffe-biberon date de 1926, dans le Larousse ménager, dictionnaire illustré de la vie domestique (voir Base historique du vocabulaire français). Une forme rudimentaire de chauffe-biberon utilisant une résistance électrique avait certainement dû exister auparavant.

Jean-Claude Dailly est créatif et inventif, mais c'est un piètre gestionnaire, cette société ne dure guère.

En 1949, il crée avec sa femme la société Thermobaby, en se recentrant sur le succès du chauffe-biberon. L'entreprise occupe alors le sous-sol de la maison familiale, 126 avenue Henri Barbusse, Asnières (Hauts-de-Seine).

À l'origine, l'adresse est : 8 villa Aubert, Asnières (département de la Seine). Il s'agit d'une entrée secondaire, où se trouvaient autrefois les écuries.

Henriette et Jean-Claude Dailly achètent à la même époque une ancienne bergerie à Quiberon. Puis, à la fin des années 50, ils font construire une maison dans la baie de Quiberon, où ils ont fondé un club de ski nautique. Jean-Claude Dailly est président de la fédération français de ski nautique au début des années 60.

Henriette Dailly dirige l'entreprise. La maison d'Asnières devient trop petite. En passant à Auray, elle découvre le projet de création de zone industrielle de Kerbois. Elle décide alors d'y construire une usine et de déménager dans sa nouvelle maison de Quiberon. L'installation se fait après la naissance du premier fils d'Annie. Nous sommes en 1965. Henriette Dailly a alors 45 ans.

Jean-Claude Dailly venait de tout quitter pour refaire sa vie au Mexique.

La société a été reprise par un industriel, Alain Combes, dans les années 80.

Aujourd'hui, Thermobaby produit toujours, à Auray, des chauffe-biberons et des articles de puériculture.




Thermobaby, spécialiste des articles chauffants pour les enfants



Thermobaby maman ravie

« Thermobaby, maman ravie »






Tarif Thermobaby chauffe-biberon

Tarif Thermobaby
Eldac
Établissements Jean-Claude Dailly S. A.
construction d'appareils électriques
(années 1940)













Thermobaby : site de l'entreprise

Thermobaby

Thermobaby créateur français du premier chauffe-biberon 1949


Ouest France, l'entreprise du jour : Thermobaby poursuit sa révolution mondiale (2014)

Ouest France, le produit du jour : Thermobaby, la saga du chauffe-biberon a commencé à Auray (2014)

(en réalité, la « saga du chauffe-biberon » a commencé à Asnières (Hauts-de-Seine), à la naissance de la fille de Jean-Claude Dailly, en 1942)

Ouest France : Thermobaby booste son activité à l'international (2016)
index | contact
Lexilogos