archives famille
Nocé au Perche

IGN : carte de Nocé & vue satellite

Google maps : plan de Nocé & vue satellite


Parc naturel du Perche (le siège se situe au manoir de Courboyer, commune de Nocé)

Tourisme en Perche sud : les manoirs de Nocé & du Perche


photographie ancienne de Nocé (1883) vue de la route du Buisson (Colonard)

photo Nocé




Nocé au temps passé, par Georges Gouget, Bulletin de la Société percheronne d'histoire et d'archéologie
Le chanvre et le lin (1907)

La vigne et le vin (1908)

Les moulins (1910)

La médecine et les médecins (1911)

Le ruisseau qui passe à Nocé ne s'appelle pas l'Erre (1908)

Pour certains habitants de Nocé, l'Erre prenait prend sa source près de la ferme La Cour du bois.



Nocé, carte de Cassini (fin XVIIIe)
Nocé apparaît sous la forme Noceium en 1145.
Il semble provenir du nom *Naviciacus, désignant la propriété de Navicius, patronyme latinisé.

La Touche désigne en ancien français :
    1- un petit bois de haute futaie,
    2- un tertre, un monticule.

La Riauté est une variante de La Royauté.

église de Nocé
église Saint-Martin
manoir de Courboyer
manoir de Courboyer
photos de Nocé
photos de Nocé
Guide des tombes d'hommes célèbres


Guide des tombes d'hommes célèbres : Nocé (Orne) Léopold  Nègre
Sobriquet de Nocé
C'est Monsieur de Grouan qui a épousé Madame de Nocé

Et ceci veut dire : c'est un cochon qui a épousé une truie...; façon quelque peu grossière d'exprimer que deux époux sont aussi malpropres, aussi dégoûtants l'un que l'autre.

On dit aussi un M. de Grouan, une Dame de Nocé, ou bien un M. de Nocé, une Dame de Grouan, pour nommer un porc et sa femelle.

C'est le grouin du cochon qui a fait dire M. de Grouan; c'est peut-être l'appétence de cet animal pour les noix qui a fait dire M. de Nocé. Un léger rapport d'assonnance entre les mots a souvent suffi pour donner naissance à des locutions vernaculaires.

L'intervention de la particule ne peut être qu'un acte d'hostilité populaire contre la noblesse dans un pays où un porc est communément appelé un noble, un gentilhomme de basse-cour, un vêtu de soie.

Blason populaire de la Normandie
comprenant les proverbes, sobriquets et dictons relatifs
à cette ancienne province et à ses habitants

(1859)
index | contact
Lexilogos