nouveau
dictionnaire
Alphabet grec
recherche
clavier grec ancien   moderne
grec ancien > alphabet

Alphabet grec ancien

voir aussi le test en ligne


Α α   άλφα A alpha
Β β   βήτα B bêta
Γ γ   γάμμα G gamma
Δ δ   δέλτα D delta
Ε ε   έψιλον E epsilon
Ζ ζ   ζήτα Z zêta
Η η   ήτα Ê êta
Θ θ   θήτα TH thêta
Ι ι   ιώτα I iota
Κ κ   κάππα K kappa
Λ λ   λάμβδα L lambda
Μ μ   μυ M mu
Ν ν   νυ N nu
Ξ ξ   ξι X xi
Ο ο   όμικρον O omicron
Π π   πι P pi
Ρ ρ   ρω R rhô
Σ σ ς σίγμα S sigma
Τ τ   ταυ T tau
Υ υ   ύψιλον U upsilon
Φ φ   φι PH phi
Χ χ   χι KH khi
Ψ ψ   ψι PS psi
Ω ω   ωμέγα Ô ôméga
La lettre Γγ (Gamma) est transcrite par un n devant Γγ   Κκ   Ξξ   Χχ
Il se prononce comme le -ng de parking
exemple : άγγελος [angelos] ange

La lettre Ζζ (zêta) se prononce habituellement dz (comme la prononciation de Zeus).
Cependant, cette lettre avait un son intermédiaire entre le dz et le z.

La lettre Ττ s'écrit ταυ [tau] : la diphtongue se prononce (comme l'anglais cow, vache)

La lettre Σ (Sigma) possède deux minuscules : σ en début ou milieu de mot & ς à la fin d'un mot
exemple : θάλασσα [thalassa] mer ; φάρος [pharos] : phare



Le grec ancien possédait à l'origine des e,o brefs et des e,o longs,
les voyelles brèves sont devenues à l'époque classique des voyelles fermées :
Εε se prononce é (voyelle fermée) comme été
Ηη se prononce ê (voyelle ouverte) comme être, aimant

Οο (omicron, c'est à dire petit o) est une voyelle fermée comme côte, saute
Ωω (ôméga, c'est à dire grand o) est une voyelle ouverte comme sotte
(on écrit habituellement : oméga)

Attention ! en français, la prononciation du o / ô est donc inversée.
Pour éviter les ambiguïtés, on transcrit aujourd'hui ces lettres ē et ō


Attention aux confusions possibles :
Ρρ (R) et Ππ (P, célèbre pour le symbole pi utilisé en mathématiques)
Χχ (Ch mais qui a donné le X latin ) et Ξξ (X)
Ηη : le H latin est absent du grec, on trouve notamment dans Θθ (th) Φφ (ph) Χχ (kh)

La lettre Υυ se prononçait comme le u français et non comme le u latin [ou]. Ce son n'existant pas en latin, on a alors ajouté une lettre à l'alphabet latin, le y (i grec) qui se prononçait en latin comme le u français.



La prononciation scolaire du grec ancien ne respecte pas la véritable prononciation. Le h  latin marque en réalité une aspiration. Ainsi, les lettres Θθ (th) Φφ (ph) Χχ (kh, transcrit en latin ch) sont des consonnes t, p, k aspirées.
Par facilité, nous les prononçons respectivement t, f, k.



La prononciation du grec moderne est différente du grec ancien. Cependant, les Grecs d'aujourd'hui prononcent le grec ancien comme ils prononcent le grec moderne.
Par exemple, pour les voyelles :
Les 3 lettres Ηη Ιι Υυ se prononcent de la même façon : i
Οο et Ωω se prononcent de la même façon : c'est un o ouvert
Εε est un e ouvert (ê).

-> test en ligne pour apprendre à reconnaître les lettres grecques

-> clavier grec moderne & grec ancien

-> conversion alphabet grec > latin

-> grec moderne & grec ancien