archives famille
Famille Tisseyre

La famille Tisseyre est originaire du Tarn. Elle s'est installée à Chalon-sur-Saône et sont confiseurs de père en fils (3 générations).

Antoine Tisseyre (1742-1817) est né à Lacabarède (Tarn). Il épouse en 1772 Christine Brigitte Thomas à Chalon-sur-Saône. Il exerce la profession de maître menuisier.


Son fils, Charles Tisseyre (1786-1821) est confiseur. Il est décédé le 21 juin 1821, à l'âge de 35 ans. Il épouse en 1813 Jeanne Rose Magnien (1794-1879). Son père, François Magnien, boulanger à Chalon, est né à Saint-Martin en Bresse.


Son fils, Charles Étienne Tisseyre (1821-1877), né 9 décembre 1821, orphelin de père, est aussi confiseur. Il épouse Rose Mercier (1831-1878). Ils sont nés et morts à Chalon-sur-Saône.

Ils ont deux enfants :

- Charles Claude Tisseyre (11 avril 1850 - 20 octobre 1929). Comme son père, il est né et mort à Chalon-sur-Saône, confiseur.

- Marie Jeanne Tisseyre (1855, Chalon-sur-Saône - 1929, Philadelphie) épouse Adrien Jean Baptiste Marie Mulcey (1851, Romanèche - 1885, Chalon-sur-Saône)




Claude Charles Tisseyre (1850-1929) & Marie Antoinette Lambert (1859-1935) se sont mariés le 14 juillet 1878, à Mâcon. La famille Lambert est originaire de La Chapelle-de-Guinchay.

Leurs enfants sont nés à Chalons-sur-Saône :

- Jeanne Marie Augustine Rose Tisseyre (1879-1971) épouse Jean Colaut

- Marie Adrien Charles Tisseyre (1880-1945), père de Pierre Tisseyre

- Anne Marie Thérèse Paule Tisseyre (1881-1963) épouse Claude Dailly

- Charles Marie Philippe Paul Tisseyre (1883-1948)

- Jean Marie Charles Auguste Tisseyre (1884-1955)



Geneanet : généalogie de la famille Tisseyre

Charles Tisseyre (1880-1945)

Charles Tisseyre

Charles Tisseyre est né le le 21 juillet 1880 à Chalons-sur-Saône.

Mobilisé, il devient capitaine lors de la Première Guerre mondiale. Il est président de l'Amicale générale des anciens combattants du 44e régiment d'infanterie et du 244e régiment d'infanterie.

Bulletin (1935-1939)

Député de Saône-et-Loire du 16 novembre 1919 au 31 mai 1924 (fait partie du groupe Action républicaine et sociale).

Assemblée nationale : Charles Tisseyre


Il réside 21 boulevard Saint-Germain, à Paris Ve.

Il entre dans la Résistance à l'automne 1940. Dénoncé, il est arrêté le le 3 septembre 1943, puis déporté en Allemagne. Il meurt le 8 avril 1945 à Buchenwald.

Totenbuch KZ Buchenwald : Charles Tisseyre

Pierre Tisseyre (1909-1995)

Pierre Tisseyre

Pierre Tisseyre (1909, Paris - 1995, Montréal) est journaliste, écrivain et éditeur au Québec. Il écrit Cinquante-cinq heures de guerre livre dans lequel il raconte sa défense du village de Formerie (entre Amiens et Rouen) du 7 au 9 juin 1940. Prisonnier, il passe cinq ans dans les camps de concentration jusqu'au 8 mai 1945. Il écrit Barbelés.

En 1947, il épouse Michelle Ahern, qui devient Michelle Tisseyre : c'est la première femme animatrice de télévision.

En 1949, il fonde la maison d'édition Le Cercle du livre de France, devenue Éditions Pierre Tisseyre et il crée le Prix du Cercle du livre de France.

Il est l'auteur de L'art d'écrire (1993).

Wikipédia : Pierre Tisseyre

55 heures de guerre & Barbelés par Pierre Tisseyre (édition de 1994) (prêt)

L'art d'écrire par Pierre Tisseyre (1993) (prêt)

Éditions Pierre Tisseyre


Wikipédia - Encyclopédie canadienne : Michelle Tisseyre

Radio Canada : Charme, vivacité et distinction de Michelle Tisseyre (1918-2014)

YouTube : Michelle & Pierre Tisseyre (documentaire, 1998)

Pierre et Michelle Tisseyre ont quatre enfants :

- Michelle Tisseyre (1947), journaliste, romancière, éditrice (porte le même prénom que sa mère)

- Charles Tisseyre (1949), journaliste scientifique, animateur de télévision

Radio Canada : Charles Tisseyre en sept temps (biographie)

- François Tisseyre (1954-1993), éditeur

Sa fille, Magali Tisseyre (1981) est une championne de triathlon (ironman 70.3)

- Philippe Tisseyre (1958-2013), pianiste-compositeur

Pierre Tisseyre, L'art d'écrire

timbre du Canada (2000)

Un éditeur culturel peut avoir une influence importante
sur la conception d'un ouvrage, comme il peut en avoir
une sur le contenu, la construction et la forme. Mais,
à cela, il y a une condition indispensable. Il lui faut
avoir la confiance, l'estime et même l'amitié de l'auteur.
Si ce lien affectif n'existe pas, les conseils seront perçus
par l'auteur comme des critiques plus ou moins perfides
et les coupures suggérées comme des amputations.

Je n'ai jamais hésité à conseiller à un auteur de
retravailler son manuscrit, même si cela voulait dire
l'écrire à nouveau de la première à la dernière ligne,
parce que c'est quelque chose que j'ai fait moi-même.

Le premier qui a pensé « écrire, c'est récrire »
allait au fond de la question.



L'art d'écrire

Pierre Tisseyre

index | contact
Lexilogos