nouveau
dictionnaire
Origine de Noël

recherche
Noël > origine



Noël, c'est le lundi 21 décembre 2020 à 10 h 02
Noël, la célébration du soleil invaincu
Noël vient du latin Natalis (dies). C'est (le jour) anniversaire.
Natalis > Noël comme le latin patella > poêle.

Le 25 décembre, jour du solstice d'hiver, était célébré l'anniversaire du Sol invictus (le Soleil invaincu) : c'est en effet à partir de cette date que les jours se rallongent. Le soleil renaît…

Cette année, le solstice d'hiver a lieu le lundi 21 décembre 2020 à 10 h 02 (GMT). C'est à cette minute que commence l'hiver.

Le jour du solstice, c'est la célébration du Soleil invaincu : rendons gloire au Soleil qui nous donne chaque jour la lumière et sans lequel nous ne pouvons vivre !

Helios

statue d'Hélios,
Vienne

Christus Sol invictus

mosaïque du Sol Invictus,
nécropole du Vatican

25 décembre, ancien jour du solstice d'hiver

Quand Jules César réforme le calendrier, le solstice d'hiver tombe un 25 décembre… On décide alors qu'une année comportera 365 jours et 6 heures (soit 1 jour supplémentaire tous les 4 ans). Mais cela fait 11 minutes en trop, soit 18 heures par siècle !

Ce n'est pas beaucoup dans la vie d'un homme. Mais, en 325, quand le concile de Nicée décide de fixer la date de Pâques en fonction de l'équinoxe de printemps, on constate que l'équinoxe tombe un 21 mars alors qu'elle aurait dû tomber un 25 mars.

La raison ? les fameuses 11 minutes. Mais on croit alors que Sosigène, le créateur du calendrier julien, s'était trompé dans ses calculs.

Et les 11 minutes continuent alors à détraquer le calendrier. En 1582, l'équinoxe tombe un 11 mars. Le pape Grégoire XIII décide de réformer le calendrier julien (qui devient alors grégorien) :
- on retire 3 jours bissextes tous les 4 siècles,
- au jeudi 4 octobre 1582 succède le vendredi 15 octobre 1582 : 10 jours sont ainsi retirés du calendrier.

Le but est de faire en sorte que l'équinoxe de printemps tombe un 21 mars, comme au temps du concile de Nicée. Il aurait fallut retirer encore 4 jours pour que le solstice d'hiver tombe un 25 décembre. Mais le pape préfère être conforme au concile de l'Église plutôt qu'à César le païen.


Mais alors, question piège : que s'est-il passé le 10 octobre 1582 ? Seuls l'Italie, l'Espagne et le Portugal ont suivi le pape. En France, Henry III décide de supprimer 10 jours en décembre de la même année. Ainsi, le 10 octobre a bel et bien existé en France, mais pas au-delà des Pyrénées.

Les autres pays européens suivront, d'abord les pays catholiques, ensuite les pays protestants. Kepler dira qu'ils préfèrent désobéir au soleil plutôt qu'obéir au pape.

Les Russes devront attendre l'arrivée au pouvoir des bolchevistes. C'est pourquoi la Révolution d'octobre (1917) s'est déroulée… en novembre.

Jul, la célébration du solstice scandinave
Comme le Natalis dies des Romains a formé Noël, c'est aussi la célébration du solstice d'hiver qui est à l'origine du nom de Noël dans les pays scandinaves. Ainsi, au Danemark, Noël se dit Jul (se prononce "youl"). Cette fête est encore plus importante dans les pays nordiques: plus on va vers le nord, plus les jours sont courts en hiver (et plus les jours sont longs en été)
Études

Le solstice d'hiver et les traditions de Noël par Nadine Cretin, in Questes (2016) nouveau

La naissance de Jean Baptiste et celle de Jésus : la date de la Nativité, par Bruno Bioul, in Les Évangiles à l'épreuve de l'histoire (2018)

Noël le 15 décembre, la réception du calendrier grégorien en France (1582), par Jérôme Delatour, in Bibliothèque de l'École des chartes (1999)

Le culte de Sol invictus, « Soleil invaincu », par Catherine Salles, in L'Empire romain, de la mort de Commode au concile de Nicée (1997)

Les origines du Natalis invicti par Jean Noiville, in Revue des études anciennes (1936)

Les origines de la fête de Noël par Auguste Hollard, in Revue d'histoire et de philosophie religieuses (1931)

Sol Invictus : des Sévères à la tetrarchie d'après les monnaies, par Jean-Pierre Martin, in Cahiers du Centre Gustave Glotz (2000)

Sol invictus, the winter solstice and the origins of Christmas par Steven Hijmans, in Mouseion (2003)

Usener's Christmas, a contribution to the modern construct of late Antique solar syncretism, in Hermann Usener und die Metamorphosen der Philologie (2011)

Temples and priests of Sol in the city of Rome, in Mouseion Journal of the Classical Association of Canada (2010)

Sol: The sun in the art and religions of Rome : le soleil dans l'art et les religions dr Rome (2009)

Das Weihnachtsfest par Hermann Usener (1911)

Noël : index des pages

étymologie de Christmas, Weihnacht, Navidad… & Joyeux Noël dans plusieurs langues

origine du Père Noël

la Bible en ligne

astronomie

Épiphanie - Chandeleur - Annonciation - Carême - Rameaux - Pâques - Ascension - Pentecôte - Toussaint