nouveau
dictionnaire
Mots arabes
recherche
alphabet arabe   dictionnaire arabe


Prononciation de l'arabe
L'arabe est une langue assez difficile à prononcer : il comprend de nombreux sons inexistants en français.

L'arabe ne comprend que trois voyelles : a, i & u qui se prononce [ou].

Pour les mots d'origine française transcrits en arabe,
le e et ses variantes é, è deviennent un i ; le o et le u deviennent u [ou]

L'arabe distingue les voyelles longues des voyelles (très) brèves :
un i bref est à peine articulé : il se prononce entre le i et le e,
un u bref se prononce entre le son [ou] et o.

D'autre part, certaines consonnes n'existent pas en arabe :
le v devient f ; le p devient b :
bitroul (pétrole), tilifizyoun (télévision) : le i est à peine articulé.



alphabet arabe & phonétique
Mots arabes
Le h est aspiré

le q se prononce en raclant davantage la gorge que le son français

le j se prononce comme "Jean" sauf en Algérie où il se prononce comme "John"


شكرا   shoukran merci
شكرا جزيلا   shoukran jazilan merci beaucoup
اهلا   ahlan bienvenue !
اهلا و سهلا   ahlan wa sahlan bienvenue (et on est heureux de vous recevoir)
سلام   salam paix
رجل   rajoul homme
ولد   walad enfant
صديق   sadiq ami (avec un s emphatique se prononce avec la langue plus en arrière qu'un s normal)
جميل   jamil beau
جميلة   jamila belle
مسرور   masrour content
مهبول   mahboul fou, qui a perdu la raison, d'où maboul
بركة   baraka bénédiction, faveur du ciel, et par extension, chance : avoir la baraka
مبروك   mabrouk béni, heureux ! (du verbe baraka : bénir, féliciter) et par extension : félicitations ! meilleurs vœux !
فم   fam bouche
زب   zoub (arabe algérien) zizi, utilisé aussi en français : zob
مشوي   mashwiyy viande rôtie, d'où méchoui
تبول   taboula assaisonnement, d'où le taboulé, spécialité libanaise
خر شوف   khourchouf artichaut, d'où l'espagnol alcachofa (avec l'article défini al), l'italien carciofo, le lombard articiocco puis le français artichaut
سكر   soukar sucre : les Arabes ont introduit la culture du sucre en Sicile, d'où l'italien zucchero et le français sucre
مشروب   mashroubat boisson
كحول   kuhul alcool : à l'origine c'est une poudre d'antimoine, devenu en espagnol alcohol (avec l'article défini al) et en français alcohol puis alcool
سكران   sakran ivre
قهوة   qahwa café
سوق   souq marché, souk
فلوس   foulous sous, d'où le français flouse
نقود   nouqoud argent
كتاب   kitab livre
قران   quran Coran : voir l'étymologie
رئيس   raïs président (De Gaulle était le raïs français)
وزير   wazir ministre, terme repris par le turc, d'où en français vizir
بلاد   balad pays, région, d'où le français bled
قيطون   qitun tente, d'où en français guitoune (le g vient de l'arabe maghrébin)
زملة   zamala tribu, famille, rassemblement de tentes autour d'un chef de tribu, d'où le français smala
مجنون   majnoun fou. Majnoun et Leïla, c'est une histoire d'amour, un Roméo et Juliette arabe. Majnoun est fou amoureux de Leïla. Cette histoire a rendu le prénom Leïla populaire.
ليلة   layla nuit, d'où le prénom Leïla.
L'Alcazar et les châteaux en Espagne
L'Alcazar est un emprunt de l'espagnol alcázar à l'arabe القصر (al qasr) : le château (palais fortifié), avec agglutination de l'article défini : on aurait dû écrire le Cazar... Ce mot arabe est lui-même un emprunt au latin castrum. Son diminutif castellum a donné en occitan castel, en provençal castèu, en ancien français châtel, d'où château, en anglais castle, en espagnol castillo, d'où le nom de Castille.
-> dictionnaire arabe & langue arabe

-> alphabet arabe & phonétique, calligraphie arabe

-> clavier arabe

librairie en ligne
dictionnaires (sélection) : Dictionnaire des mots français d'origine arabe (avec étymologie, citations)