archives famille
famille Johannot
La famille Johannot, originaire d'Ambert, en Auvergne, s'installe à Annonay, où ils fondent une papeterie.

Jean-Prudent Johannot (1689-1755) s'installe à Morges dans le pays de Vaud. Il épouse Suzanne Bethon (1692-1778).

Leur fils, Jean Johannot (1730-1775) épouse Anne Esther Johannot (1739-1812). Ce sont les parents de :

- Anne Marie-Louise (Mariette) Johannot (1763-1840), épouse d'André-Chrétien Leenhardt (1744-1813)

- Catherine Johannot (1768-1856), épouse de Marc-Antoine Bazille (1749-1820)

Généanet : descendants d'Anthoine Johannot

Histoire et généalogie de la famille Johannot par Marc Gauer (2011)

Les Johannot d'Échandens par René Burnand, in Revue historique vaudoise (1958)


Musée des papeteries Canson & Montgolfier (Annonay) : la papeterie est une industrie du nord de l'Ardèche sous l'impulsion des Montgolfier, Johannot, Canson...

Les Johannot


carte IGN : Annonay


Arjowiggins : « leader mondial de la fabrication de papiers techniques et de création »

Cette société est le résultat de plusieurs fusions d'entreprises.
Le nom vient de : Ar (Arches, du nom d'un village des Vosges) + Jo (Johannot) + Wiggins.

Emile Littre

Émile Littré
photographie de Nadar

Émile Littré (1801-1881)
Émile Littré est le fils de Sophie Johannot. Son grand-père, Jean-Baptiste Johannot, est né à Annonay vers 1740. Il est maire jacobin de Saint-Étienne, d'octobre 1793 à février 1794. Il est destitué, emprisonné, puis assassiné en mai 1795.


Émile Littré

Jean Johannot (1748-1829)

Jean Joseph Johannot est né à Genève. C'est le cousin de Mariette Johannot (1763-1840), épouse d'André-Chrétien Leenhardt.

Il quitte Genève en 1783 puis réside à Bruxelles. En 1787, il prend la direction de la manufacture de Wesserling, près de Mulhouse. Il est élu député du Haut-Rhin le 5 septembre 1792. Il est considéré comme le membre le plus influent du comité des finances de la Convention en 1795. Il est maire de Vaucresson, de 1799 à 1810. À partir de 1816, il est exilé en tant que régicide et se retire dans son château d'Échandens, près de Lausanne.



Wikipédia : Jean Joseph Johannot

Dictionnaire historique de la Suisse : Jean Johannot


Les ministres des finances, de la Révolution française au Second Empire, par Guy Antonetti (2007) : Jean Johannot (1748-1829), né à Genève

Rapports & opinions de Jean Johannot

Rapport et projet de décret, présentés à la Convention nationale, au nom du Comité de l'extraordinaire des finances, sur un trait de bravoure & d'humanité, par Johannot, député du Haut-Rhin (1792)

La Grande encyclopédie : Jean Johannot (1748-1829) né à Genève & François Johannot (~1760-1838) et ses fils : Charles Johannot (1788-1825), Alfred Johannot (1800-1837), Tony Johannot (1803-1852)

Tony et Alfred Johannot

les frères Tony & Alfred Johannot

Tony Johannot (1803-1852)

Alfred Johannot (1800-1837) et Antoine (Tony) Johannot (1803-1852) sont nés à Offenbach (près de Francfort).

« Tony Johannot est sans contredit le roi de l'illustration. Il y a quelques années, un roman, un poème ne pouvait paraître sans une vignette sur bois signée de lui : que d'héroïnes à la taille frêle, au col de cygne, aux cheveux ruisselants, au pied imperceptible, il a confiées au papier de Chine ! Combien de truands en guenilles, de chevaliers armés de pied en cap, de tarasques écaillées et griffues, il a semé sur les couvertures beurre-frais ou jaune-serin des romans du Moyen Âge ; toute la poésie et toute la littérature ancienne et moderne lui ont passé par les mains : la Bible, Molière, Cervantes, Jean-Jacques Rousseau, Walter Scott, Lord Byron, Bernardin de Saint-Pierre, Goethe, Chateaubriand, Lamartine, Victor Hugo, il les a tous compris. – Ses dessins figurent dans ces volumes admirables, et nul ne les trouve déplacés. – À côté de ces pages sublimes, de ces vers harmonieux, ils sont un ornement et non une tache ; ce que tant de génies divers ont rêvé, il a pu le rendre et le transporter dans son art. »

Théophile Gautier, La Presse, 16 juin 1845



Wikipédia : Tony Johannot

Tony Johannot par Théophile Gautier, in Portraits contemporains (1874)


OldBookIllustrations : illustrations de Tony Johannot

Quelques livres avec des illustrations de Tony Johannot :

Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux, par Charles Nodier (1830)

L'imitation de Jésus-Christ, traduction de Pierre-Nérée Dassance (1837)

Don Quixote de la Mancha, traduction de Charles Jarvis (1842) : I & II

Don Quichotte de la Manche, édition spéciale à l'usage de la jeunesse (1848)

Les confessions de Jean-Jacques Rousseau (1846)

Œuvres de Georges Sand (1858)

famille Leenhardt

index | contact
Lexilogos