nouveau
dictionnaire
Kurdistan
Cartes & Documents
recherche
dictionnaire kurde
pays > Turquie - Iran - Irak > Kurdistan


Kurdistan کوردستن
Carte & Plan

Wikimédia cartes du Kurdistan

Institut kurde de Paris cartes du Kurdistan


Recherche sur une carte :
    Google maps Bing maps


Répartition de la population kurde au Moyen-Orient en 2005

Le dessous des cartes : Le Kurdistan, nouvel état au Moyen Orient ? (Arte)

Cartes anciennes

Gallica (Bibliothèque nationale de France) : cartes anciennes du Kurdistan

L'Euphrate et le Tigre par Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville (1779)

Karte von Georgien, Armenien und Kurdistan par Heinrich Kiepert (1854) nouveau

Carte du Kurdistan, Géorgie, Arménie, Mésopotamie et Perse occidentale, frontières turco-persanes, par Henry Binder (1887)

Histoire & Patrimoine

histoire & géographie du Kurdistan (en anglais)

histoire du Kurdistan & photographies anciennes

Le Kurdistan irakien, in Hérodote (2007)

Livres & Documents

Études kurdes : revue en ligne (depuis 2000)

Les Kurdes, écrire l'histoire d'un peuple aux temps pré-modernes (2009)

Géopolitique actuelle des Kurdes en Turquie, en Irak et en Iran : l'idée d'un Kurdistan est-elle complètement illusoire ? par Saywan Barzani, in EchoGéo (2008)

Le Kurdistan au-delà du territoire et de l'ethnie par Jean-François Pérouse, in Grande Europe (2011)

Les Kurdes d'Irak : un conflit en recomposition par Hamit Bozarslan, in Outre-Terre (2006) nouveau

Les Kurdes en Irak, une communauté linguistique qui protège son identité nationale, par Nigar Ali Hussein, in Lengas (2015)

Les constructions de l'identité kurde sous l'influence de la « connexion kurdo-française » au Levant (1930-1946), par Jordi Tejel, in European journal of Turkish studies (2006)

Le « territoire tribal des Kurdes » et l'aire irakienne : esquisse des recompositions spatiales (Xe-XIIIe siècles), par Boris James, in Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (2007)

De la géopolitique à l'humanitaire : le cas du Kurdistan d'Irak, par Hamit Bozarslan, in Cultures & Conflits (1993)

Circulations à la frontière entre Kurdes d'Irak et Kurdes d'Iran, clandestinité économique et politique au Moyen-Orient, par Cyril Roussel, in ÉchoGéo (2013)

Regards sur le mouvement ethnique au Kurdistan iranien par Iran Mohammadi-Heuboeck, in Cahiers d'études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien (2004) nouveau

Les Kurdes de Syrie, de la « dissimulation » à la « visibilité » ? par Jordi Tejel, in Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (2006)

Syrie : le facteur kurde par Julie Gauthier, in Outre-Terre (2006) nouveau

Ruralité, urbanité et violence au Kurdistan, Études rurales (2010) nouveau

Une ethnographie succincte de « l'entre-deux kurde » au Moyen Âge par Boris James

Réformes ottomanes et cohabitation entre chrétiens et Kurdes (1839-1915), par Hans-Lukas Kieser

Un territoire de marge en haute Djézireh syrienne (1921-1940), par Jordi Tejel Gorgas

Migration forcée des paysans kurdes et déscolarisation (Turquie) par Fadime Déli, in Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs (2007)

The Kurdistan Workers' Party (PKK) and the left, ideological productions and transformations : le Parti des travailleurs du Kurdistan et la gauche en Turquie, in European journal on Turkish studies (2012)

La diaspora kurde en Suède, conservation, production et diffusion d'un savoir linguistique, par Clémence Scalbert-Yücel, in European journal of Turkish studies (2006)


Knowledge, ideology and power, deconstructing Kurdish studies, par Clémence Scalbert-Yücel & Marie Le Ray, in European journal of Turkish studies (2006)

The invention of a tradition, Diyarbakır's Dengbêj Project, par Clémence Scalbert-Yücel, in European journal of Turkish studies (2009)

Littérature par la presse, émergence d'une nouvelle voie en kurde (début XXe) par Ibrahim Seydo Aydogan, in Yod (2012)


The Kurds, history and culture, par Jemal Nebez (2004) nouveau

Saladin et les Kurdes, perception d'un groupe au temps des Croisades, par Boris James (2006)

Connaissances des Kurdes [PDF] par Thomas Bois (1965)

Histoire du Kurdistan (Storia della regione del Kurdistan) par Giuseppe Campanile (1818) traduction


The cradle of mankind, life in eastern Kurdistan, par William & Edgar Wigram (1922)

Journeys in Persia and Kurdistan : voyages en Perse et au Kurdistan, par Isabella Bird (1891)

Chèref-Nâmeh ou Fastes de la nation kourde, par Chèref Ou’ddîne (XVIe) traduits du persan et commentés par François-Bernard Charmoy (1868) : I : 1 - 2 & II : 1 - 2

Origine du Kurdistan

Les Kurdes représentent, à l'origine, des tribus de langues iraniennes, installées dans la région bien avant le début de l'ère chrétienne.

À partir du VIIe siècle, ils font partie du califat arabe et sont convertis à l'islam.

Au XVIe siècle, Le sultan ottoman Selim Ier décide d'aider les Kurdes. Ils sont en effet sunnites comme les Ottomans, alors que les Persans sont chiites.

Le traité d'Amasya (1555) limite les influences des empires ottoman et persan. La Perse déplacent des Kurdes sur la frontière orientale (Turkménistan), au Khorassan. On y parle encore kurde aujourd'hui.

Le Kurdistan désigne, au sens large, le territoire habité par les Kurdes. Le Kurdistan est le nom administratif d'une région en Irak (qui bénéficie d'une large autonomie) et en Iran.


Turquie
Iran
Irak
Syrie

plus de 13 millions
6 millions
4 millions
près d'1 million
drapeau Kurdistan
Étymologie
Le nom de Kurde, orthographié Curde ou encore Kourde autrefois en français, vient du nom d'un peuple antique.

Pline rapporte dans son Histoire naturelle le nom du peuple, les Cordueni. Strabon écrit en grec Γορδυαιων [Gordyaion]. Cette région porte le nom de Gordyène.

Selon ces auteurs, ce peuple appelé ainsi à leur époque portait autrefois le nom grec de Καρδουχοι [Kardoukhoi], en latin Carduchi : les Carduques.



Kardū und Kurden : l'origine du nom, par Theodor Nöldeke (1898)

Premières citations sur les Kurdes

Bibliothèque orientale ou Dictionnaire universel contenant Tout ce qui fait connoître les Peuples de l'Orient, par Barthélemy d'Herbelot (1697) :

CURD, dont le pluriel est Arcád, de même que le pluriel de Turk est Atrák. C'est une nation particulière & originaire des monts Gordiens, qui sont une branche du mont Taurus, & qui séparent l'Arménie de la haute Medie.

Les anciens ont appellé ces montagnes & les peuples d'alentour Cordueni & Carduchi ; & leur plus haute crouppe est appellée aujourd'huy, par les Turcs, Parmak Daghi, la montagne du doigt, à cause qu'elle est escarpée de tous côtez.

Cette nation s'est répandue dans l'Assyrie le long de l'Euphrate & du Tigre, & a donné à ce pays le nom de Kurdistan, le pays des Curdes. Ils n'ont reçu que fort tard la loy Mahometane, & ont été presque toûjours ennemis des Musulmans.

L'Encyclopédie de Diderot & d'Alembert (1765) :

CURDES, (les) : peuples d'Asie dont partie est en Turquie, l'autre en Perse. Les Curdes occupent un pays voisin de l'ancienne Assyrie & de la Chaldée ; ils sont indépendans, ne sont jamais stables dans un endroit, mais ne font qu'y camper.

Adrien Dupré, dans son Voyage en Perse (1807-1809) présente un chapitre :

Détails historiques et topographiques sur le Curdistan

.

-> kurde : dictionnaires, grammaires, textes

-> Irak - Turquie - Iran

-> cartes, atlas & cartes anciennes : collections de cartes de tous les pays

-> pratique > index

librairie en ligne

livres, guides & cartes sur les Kurdes > fnac - amazon - decitre - abebooks

achat billet d'avion