nouveau
Lexilogos
Forez
Cartes & Documents
recherche
dictionnaire forézien
pays > France > Forez


Forez
Carte & Plan

Géoportail : carte IGN 1/25 000 & 1/100 000, plans du cadastre, cartes de Cassini & vue satellite


 

Recherche sur une carte :

Attention !   JavaScript n'est pas activé.
Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour pouvoir utiliser Lexilogos : veuillez suivre les instructions.

    Michelin Mappy Google maps Bing maps


vue satellite de Saint-Étienne avec le plan & vue aérienne (Google maps)

carte touristique du Pilat

Tourisme
office du tourisme du département de la Loire
Cartes anciennes
Gallica (Bibliothèque nationale de France) : cartes anciennes du Forez

Le Bas-Forez & Baujolois par Nicolas Sanson (1659) nord de Feurs

Le Lionnois & le Haut-Forez par Nicolas Sanson (1659) sud de Feurs

Plan de la ville de St-Etienne par Philippe Hedde (1835)

Carte de Saint-Etienne par J. Nublat (~1840)

Plan de la ville de Saint-Etienne et de ses environs, par J. Nublat (1857)

Plan de Saint-Etienne (1848)

Plan de la ville de Saint-Etienne par F. Lantz (1862)

Plan de la ville de Saint-Etienne (1891)

carte de Cassini de Saint-Étienne (1765) & Feurs-Montbrison

département de la Loire, Atlas national illustré des départements, par Victor Levasseur (1854)

blason Forez
le blason du Forez
salle de la Diana de Montbrison
de gueules à dauphin d'or
Origines du Forez
Le Forez désigne la région de Feurs, il correspond à l'actuel département de la Loire. La plaine du Forez se situe entre les Monts du Lyonnais (montagne du matin, à l'est) et les mont du Forez (montagne du soir, à l'ouest). Feurs est l'ancienne capitale du peuple gaulois des Ségusiaves (voir carte). Son nom romain est Forum Segusiavarum. Ce terme est à l'origine des noms actuels de Feurs et de sa région, le Forez.

En 1173 se constitue le Comté de Forez, devenu indépendant de Lyon. Sa capitale est Montbrison.

En 1372, le dernier comte se retrouve sans héritier : le comté du Forez devient possession du duc de Bourbon.

En 1531, le duché de Bourbon est rattaché à la France.

En 1790, le Lyonnais, le Forez et le Beaujolais forment le département du Rhône et Loire, le chef-lieu est Lyon.

En 1793, après la révolte de Lyon contre la Convention, le département du Rhône et Loire est divisé en département du Rhône (Lyon) et département de la Loire dont le chef-lieu est Montbrison.

Un siècle plus tard, la préfecture devient Saint-Étienne, ville qui s'est considérablement développée grâce aux gisements de charbon. La ville s'appelait autrefois Saint-Étienne de Furan, du nom de la rivière qui arrose la ville  (Saint-Estienne de Furens sur la carte de Nicolas Sanson, Saint-Etienne en Forez sur la carte de Cassini). C'est à Saint-Étienne qu'est né le chemin de fer français.

Histoire & Patrimoine
Forez histoire : histoire du Forez et de Montbrison

Forez info : patrimoine & histoire du Forez

poèmes sur le Forez

légendes & trésors du Forez

L'Inventaire (patrimoine culturel régional)

les croix monumentales du Forez

Sauveterre, une cloche du XVIe siècle à la collégiale de Montbrison

La Diana : monuments du Forez & archéologie

Histoire & Patrimoine de Saint-Étienne

Saint-Étienne - Andrézieux : la première ligne de chemin de fer de France (1827)

textes d'écrivains sur Saint-Étienne

Sainte-Croix-en-Jarez

visite virtuelle de la Chartreuse

Les pays du Forez, Pays d'art et d'histoire

Laissez-vous conter le pays du Forez

Laissez-vous conter Feurs

Laissez-vous conter Montbrison, capitale des comtes de Forez & Moingt

Laissez-vous conter Saint-Just & Saint-Rambert

Laissez-vous conter Rozier Côtes d'Aurec

Places fortes du Forez

Le château d'Essertines sous la direction de Françoise Piponnier (1992)

Parc naturel du Pilat

Parc naturel du Livradois-Forez

Plantes des hautes chaumes du Forez

Guide des plantes [PDF]

Les hautes chaumes du Forez, pratiques agropastorales [PDF]

La construction d'une politique publique en faveur des patrimoines et la place des associations locales, le cas du Parc naturel régional du Pilat (1974-2014), par Adeleen Chiles, thèse (2015) nouveau

Livres & Documents

Le mouvement de la population dans le bassin du Gier au XIXe et au XXe siècle, par Hugues Vaganay, in Études rhodaniennes (1929)

L'adaptation du service de l'Église catholique à la recomposition du territoire de l'agglomération stéphanoise par Georges-Henry Laffont, thèse (2005) nouveau

L'industrie textile dans le massif du Pilat par Evelyne Soumah & Jean-Pierre Houssel, in Revue de géographie de Lyon (1992)

La vie pastorale dans le massif du Forez par Élie Lapayre, in Annales de géographie (1926)

Sociologie du clergé forézien (XVIIe-XVIIIe siècles) par Nicole El Hajjé-Kervéran, in Histoire, économie et société (1985)

Comptes de construction en Forez au XIVe siècle, par Marguerite Gonon (1972)

Étude sur les terriers de Sury-le-Comtal (XIVe-XVIe siècles) : la propriété paysanne, par Marguerite Gonon (1962)

Le décor mural de la chapelle du château de Goutelas (1590-1599) par Julie Carpentier, in Seizième siècle (2007)

études sur l'histoire du Forez par Christophe Mathevot

Le château de Couzan, in Armorial Guillaume Revel, châteaux, villes et bourgs du Forez au XVe siècle (2011)

Les espaces castraux en Forez aux Xe et XIe siècles, in Histoire et archéologie du Forez médiéval (2005)

Le forum gallo-romain de Feurs par Paul Valette & Vincent Guichard, in Gallia (1991)

Le Forez du VIe au Ier millénaire, territoires, identités et stratégies des sociétés humaines, par Vincent Georges, thèse (2007)

Un mariage dans le Haut-Forez, usages et chants, par Victor Smith, in Romania (1880)

Légendes & traditions foréziennes par Frédéric Noëlas (1865)

Le mont Pilat par Arthur d'Arcis, in Le Globe, revue genevoise de géographie (1891) nouveau

Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, par Félix Thiollier (1889) : I & II (photographies)

Histoire du Forez par Benjamin Antoine (1883)

Histoire du Forez par Auguste Bernard (1835) : I & II

Histoire du département de la Loire pendant la Révolution française (1789-1799), par Étienne Brossard (1904) : I & II

Dictionnaire géographique ancien et moderne du canton de Saint-Haon-le-Châtel par Frédéric Noëlas (1871)

Description du pays des Ségusiaves par Auguste Bernard (1858)

Chronique des châteaux et des abbayes, études historiques sur le Forez, par Jean-Antoine de la Tour-Varan (1854) : I & II

Observations sur l'état ancien et actuel des tribunaux de justice de la province du Forez, sur les grands hommes de ce pays, par Jean-Baptiste Sonyer Du Lac (1781)

Les fiefs du Forez d'après le manuscrit Jean-Baptiste Sonyer Du Lac (1788) présenté par Pierre-Marie Assier de Valenches (1858)

Monographie et histoire de la ville de Saint-Étienne par Victor Jannesson (1891)

Histoire de Saint-Étienne et de ses environs, par Eugène Bonnefous (1851)

Saint-Étienne ancien et moderne‎, par Isidore Hedde (1841)

La légende des Gagats, essai sur les origines de la ville de Saint-Étienne, par Auguste Callet (1866)

Histoire de la ville de Feurs et de ses environs, par Auguste Broutin (1867)

Notice historique sur l'hôpital de Feurs‎ par Auguste Broutin (1858)

Le château de Montrond en Forez, par Antoine Vachez (1869)

Histoire de Chevrières, la seigneurie et la paroisse, par Charles Signerin (1894)

Histoire religieuse et civile de Saint-Rambert en Forez par Charles Signerin (1900)

Notice sur la ville de Chazelles-sur-Lyon, par Claude Aulagnier (1895)

L'ancien Forez : revue mensuelle : 1882 (première année) & 1883 - 1884 - 1885 - 1886 - 1887

Documents pour servir à l'histoire du Forez par Louis-Pierre Gras (1867)

livres en ligne sur le Forez : Gallica | Persée | Revue.org | Google livres | Internet archive

archives de Saint-Étienne : documents anciens & cadastre napoléonien

archives départementales de la Loire

gravures anciennes : portraits des personnalités du Forez d'autrefois

cartes postales anciennes de Saint-Étienne

Chateau de la Bâtie d'Urfé
Château de la Bâtie d'Urfé
Honoré d'Urfé
Honoré d'Urfé & l'Astrée

la Bâtie d'Urfée : visite du château de Saint-Étienne-le-Molart (ouest de Feurs)

les châteaux d'Urfé & histoire de la famille d'Urfé

L'Astrée d'Honoré d'Urfé (édition de 1733) : I (1 - 2) - II (1 - 2) - III (1 - 2) - IV (1 - 2) - V (1 - 2)

Les amours d'Alcidon, un épisode de L'Astrée, avec une introduction et des notes de Gustave Charlier (1920)

Études sur L'astrée et sur Honoré d'Urfé par Norbert Bonafous (1846)

L'Astrée in Cours de littérature dramatique ou L'usage des passions dans le drame, par Saint-Marc Girardin (1859)

Au pays de l'Astrée par Mario Proth (1868)

Les d'Urfé, Souvenirs historiques et littéraires du Forez au XVIe et au XVIIe siècle, par Auguste Bernard (1839)

honore urfe
Honoré d'Urfé



La famille d'Urfé
Les Cornes d'Urfé, à Champoly, est le premier château de la famille d'Urfé (nom d'origine germanique, cf. allemand Wolf, loup). Elle construira ensuite la Bâtie, dans un style Renaissance, à Saint-Étienne le Molard.

Honoré d'Urfé est né en 1557 à Marseille. Il passe son enfance à la Bâtie. Adolescent, il commence la rédaction du livre de sa vie, L'Astrée. Il comprend plusieurs centaines de pages et sera un grand succès.

Honoré d'Urfé est un ligueur : il combat Henri IV et les protestants.

Un petit neveu d'Honoré d'Urfé sera prêtre au Québec : une commune, près de Montréal, porte leur nom : la Baie d'Urfé.

astree
Céladon & Astrée
Le Forez, pays de l'Astrée
L'Astrée est l'âme du Forez. Ce roman d'Honoré d'Urfé connaîtra un grand succès à son époque.

C'est une pastorale, qu'il situe au bord du Lignon, au VIe siècle dans la Gaule des druides (dont la religion est teintée, par l'auteur, de christianisme). C'est une histoire d'amour, entre une bergère, Astrée, et un berger, Céladon.

Astrée est le nom d'une déesse grecque, Ἀστραία : elle a vécu parmi les hommes pendant l'âge d'or, puis elle a pris les traits de la constellation que nous appelons la Vierge.

Céladon est le nom d'un guerrier des Métamorphoses d'Ovide, du grec Κελάδων : le retentissant, le bruyant ; de κελάδος : bruit, clameur. Le Céladon aussi le nom d'un fleuve de Grèce. En référence à la couleur des rubans verts de l'habit du berger forézien, le céladon désigne une couleur vert tendre.

Lignon Forez
le Lignon en Forez
Citations de l'Astrée
Heureux véritablement vous pouvez dire d'estre nay en Forests... Mais je vous dis encore plus heureux d'estre voisin de ces aggréables rivages de Ligon et les plus belles et discrètes bergères qui ayent jamais portée ce nom !...

L'un me disoit des merveilles de la beauté du lieu, de la qualité des rivières, et du bien qu'elles rapportoient soit à la félicité des campagnes, soit à l'abondance des poissons. Mais, quand on me racontoit la douce vie des bergers et des bergères de Loire, Furant, d'Argent et de Serant, mais surtout de Lignon, je demeurois ravie et estonnée que toute l'Europe ne vinst habiter en Forest ou que le Forest ne s'étendîst pas toute l'Europe.

La plus heureuse vie du monde est celle des bergers et bergères de Forests.



Honoré d'Urfé

Jean-Jacques Rousseau & l'Astrée
Le Forez devient une déception pour Jean-Jacques Rousseau :

en approchant de Lyon je fus tenté de prolonger ma route pour aller voir les bords du Lignon : car, parmi les romans que j'avais lus avec mon père l'Astrée n'avait pas été oubliée, et c'était celui qui me revenait au coeur le plus fréquemment. Je demandai la route du Forez ; et tout en causant avec une hôtesse, elle m'apprit que c'était un bon pays de ressource pour les ouvriers, qu'il y avait beaucoup de forges, et qu'on y travaillait fort bien en fer. Cet éloge calma tout à coup ma curiosité romanesque, et je ne jugeai pas à propos d'aller chercher des Dianes et des Sylvandres chez un peuple de forgerons. La bonne femme qui m'encourageait de la sorte m'avait sûrement pris pour un garçon serrurier.

(Confessions, IV)
-> dictionnaire forézien

-> carte de France

-> archives - patrimoine - tourisme en France

librairie en ligne

livres d'Honoré d'Urfé > fnac - amazon - decitre - abebooks

livres, guides & cartes sur le Forez > fnac - amazon - decitre - abebooks

achat billet d'avion