nouveau
Lexilogos
Francfort
Cartes & Documents
recherche
dictionnaire allemand
pays > Allemagne > Francfort


Francfort Frankfurt
Profil
Larousse   |   Universalis   |   Wikipédia
Carte & Plan
plan de Francfort (Hot-map)

plan de Francfort interactif (mairie de Francfort)


 

Recherche sur une carte :

Attention !   JavaScript n'est pas activé.
Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour pouvoir utiliser Lexilogos : veuillez suivre les instructions.

    Michelin Google maps Bing maps


vue satellite de Francfort & plan (Google maps)

plan du métro & tramway

Tourisme
office du tourisme de Francfort

mairie de Francfort-sur-le-Main

Francfort
Franckfort
Cartes anciennes
Territorii Francofurtensis tabula, Atlas Van der Hagen (XVIIe)

Francsofordianæ civitatis situs par Sebastian Münster, Cosmographia (1555)

Francofordia par Georg Braun, Civitates orbis terrarum (1572)

cartes historiques de la Hesse

plan de Francfort par Ravenstein (1861)

plan de Francfort, Shell (1935)

Histoire & Patrimoine
L'ancien Francfort : gravures & photographies

gravures anciennes & photographies de Francfort

Francfort de 1933 à 1945 pendant la période nazie (1933-1945) & plan de Francfort avant la guerre

Origines de Francfort
Les Francs ont donné leur nom à la ville de Frankfurt (de Furt, gué ; Franken, les Francs), comme Oxford, le gué (ford en anglais) des bœufs.

La plus ancienne mention de la ville, Franconofurd, date de 794, à l'occasion d'un synode qui s'est tenu dans la ville. Le pouvoir carolingien fait construire un palais à Francfort.

Les Francs ont aussi donné leur nom à la région de Francfort : Franken (la Franconie). Au Xe siècle, le duché de Franconie regroupait l'actuelle région de Hesse. Aujourd'hui, elle ne désigne que la partie orientale de l'ancien duché, la haute vallée du Main, en Bavière.

En 1356, la Bulle d'Or (die goldene Bulle) fait de Francfort le lieu d'élection des rois des Romains (titre du dauphin de l'empereur germanique).

En 1372, Francfort est une ville libre d'empire (Freie Reichsstadt). Le blason de Francfort adopte l'aigle impérial.

Francfort est la ville natale de Goethe.

drapeau Francfort
drapeau de Francfort
Livres & Documents
Notices sur Francfort sur le Mein destiné surtout aux étrangers et aux étrangers et aux voyageurs (1836)

Geschichte der freien Stadt Frankfurt am Main : Histoire de la ville libre de Francfort-sur-le-Main, par Georg Lange (1837)

Geschichte der Stadt Frankfurt am Main : Histoire de la ville de Francfort-sur-le-Main, par Anton Kirchner (1809) : I & II & Repertorium

Histoire de Hesse par Paul-Henri Mallet (1767) : I & II - III - IV

livres en ligne sur Francfort : Gallica | Persée | Revue.org | Google livres | Internet archive

Encyclopédie de Diderot & d'Alembert
FRANCFORT sur le Mein : ville d'Allemagne en Wétéravie, aux confins de la Franconie, entre la ville d'Hanaw & celle de Mayence.

Francfort est partagé en deux par le Mein, que l'on y passe sur un pont de pierre. La partie qui est sur le bord septentrional du fleuve, porte proprement le nom de Francfort; on appelle l'autre Saxen-Hansen, c'est-à -dire les maisons des Saxons. Ces deux parties sont fortifiées avec des bastions à l'antique, un fossé plein d'eau, & un chemin-couvert.

Cette ville est la patrie de Charles le Chauve, roi de France : elle est riche, impériale, anséatique, peuplée, & marchande; on y tient deux foires chaque année, l'une au printems, & l'autre en automne, où entr'autres marchandises, il se fait un grand commerce de livres.

C'est-là que les électeurs se rendent pour élire un empereur ou un roi des Romains, conformément ou non conformément à la bulle d'or de l'empereur Charles IV dont l'original se garde à la maison-de-ville.

Francfort est fameux par son concile de l'an 794, un des plus célebres qui se soient tenus dans l'occident : Charlemagne, en qualité d'empereur, y exerça la même autorité qu'avoient autrefois les empereurs d'orient dans les conciles, depuis qu'ils eurent embrassé le Christianisme. On rejetta dans ce concile le second concile de Nicée, dans lequel on avoit rétabli le culte des images.

Francfort embrassa la confession d'Augsbourg l'an 1530; le magistrat, & presque tout le peuple, sont de cette confession; les Réformés, les Catholiques Romains, & même les Juifs, y sont également bien reçûs, & y habitent avec liberté, quoiqu'ils n'y ayent point d'exercice public de leurs religions, mais on les tolere avec autant de sagesse que de profit. On est assez sage dans cette ville, pour ne s'y occuper que du soin de faire fleurir le commerce, & de maintenir les droits des citoyens.

Le gouvernement y est entre les mains de quelques familles, qu'on appelle patriciennes: cependant le choix des personnes particulieres qui y doivent remplir les charges, est fait par le corps des métiers ; ce qui rend ce gouvernement aristo-démocratique.

Le territoire de Francfort est un petit pays entre l'archevêché de Mayence, le comte d'Hanaw, & le landgraviat de Hesse-Darmstadt : il a seulement quatre milles de long & autant de large ; & il est partagé par le Mein en deux parties, dont la septentrionale est fort peuplée, tandis que l'autre n'est presque qu'une forêt.

-> cartes de l'Allemagne & régions d'Allemagne

-> cartes, atlas & cartes anciennes : collections de cartes de tous les pays

-> langue allemande

-> pratique > index

librairie en ligne
livres, guides & cartes sur Brême > fnac - amazon - decitre - abebooks

achat billet d'avion