nouveau
Lexilogos
Saint Valentin,
Éros & Cupidon
recherche
je t'aime

saint valentin



L'origine de la saint Valentin
L'origine de cette fête demeure un mystère, comme l'amour ! le 14 février, c'est la saint Valentin, comme chaque jour du calendrier catholique, on fête un saint. Et les saints sont toujours patrons de quelque chose. Patron d'un lieu, d'une corporation ou d'une organisation. Ainsi, saint Roch est le patron des bergers... Et l'Église a fait de saint Valentin le patron des fiancés.

Pourquoi Valentin ? Il n'y a pas de Valentin martyr ou autre qui a quelque chose à voir avec les amoureux...

Dans la Rome antique, on fêtait certes le 15 février les Lupercales, célébration un brin paillarde du dieu Faune mais on ne peut affirmer que la saint Valentin a été instaurée pour remplacer cette fête païenne, d'autant plus qu'elle ne fut guère célébrée par l'église.

C'est au Moyen Âge, en Angleterre, que sont apparus les premiers mots d'amour liés à l'occasion de la saint Valentin. Une tradition raconte que les oiseaux s'accouplaient à la mi-février... C'est la fin de l'hiver : les premières fleurs apparaissent avec les premiers gazouillis des oiseaux...

Mais c'est surtout au XVIIe siècle, que Valentine devient populaire. William Shakespeare, dans Hamlet, fait chanter Orphelia :



texte de William Shakespeare :

To-morrow is Saint Valentine's day.
All in the morning betime,
And I a maid at your window,
To be your Valentine.
Then up he rose and donned his clo'es
And dupped the chamber door,
Let in the maid, that out a maid,
Never departed more.
traduction de Victor Hugo :

Bonjour ! c'est la Saint-Valentin.
Tous sont levés de grand matin.
Me voici, vierge, à votre fenêtre,
Pour être votre Valentine.
Alors, il se leva et mit ses habits,
Et ouvrit la porte de sa chambre ;
Et vierge elle y entra,
et puis jamais vierge elle n'en sortit.
Valentin & Valentine
Valentin est un prénom d'origine latine. Il s'écrit en latin Valentinus et provient de valens,-tis : fort, robuste, vigoureux. Ce nom n'a apparemment rien à voir avec l'amour... mais l'amour ne rend-il pas ceux qui s'aiment plus forts ?

En anglais, Valentin se dit Valentine (le i se prononce [aï]) et ce nom est aussi bien valable pour l'homme que pour la femme... Valentine désigne un amoureux (homme ou femme) c'est la personne à qui on souhaite la saint Valentin, on lui dit alors :
Be my Valentine! sois mon Valentin ! sois ma Valentine !

Valentine, c'est aussi une carte d'amour que l'on s'envoie le Valentine's Day comme on s'envoie des cartes de vœux pour le nouvel an...

la saint Valentin en Amérique du Nord : origine & cartes anciennes (Musée virtuel du Canada)

cartes anciennes (Valentines)

cartes anciennes (Valentines)

carte saint Valentin     carte saint Valentin     carte saint Valentin

carte saint Valentin     carte saint Valentin

Vive saint Valentin !
Cupidon
Éros & Cupidon
Le 14 février, c'est proche de Mardi Gras. Sous le masque du saint Valentin, ne serait-ce pas plutôt Éros-Cupidon qui se cache ?

En effet, celui que l'on devrait fêter ce jour-là, c'est Cupidon ! le dieu de l'amour des Romains, qui correspond au dieu grec Ἔρως (Eros).

Cupidon est représenté sous les traits d'un enfant ailé. Et comme tout ange, on ne connaît pas vraiment son sexe. Il personnifie l'amour, c'est à dire l'union de l'homme et de la femme, il est donc androgyne.

Cupidon est toujours accompagné de son arc, son carquois et ses flèches : arcus et pharetra et sagittæ. Il tire sur celui qu'il veut rendre fou.. d'amour.

Cupidon vient du latin cupido,-inis, terme poétique désignant le désir, l'envie. Cupidon, c'est le désir amoureux personnifié. Ce mot vient de :
cupere : désirer, d'où :
cupidus : désireux, passionné
cupiditas : désir, envie.

Seul le sens péjoratif cupide, avide est resté en français contemporain. Quand on évoque la cupidité, il s'agit seulement de la pecuniæ cupiditas du latin : l'amour de l'argent. Au XVIe siècle, le sens latin était encore vivant ; ainsi Montaigne écrivait :

J'ay pris plaisir de voir en quelque lieu, des hommes par devotion, faire voeu d'ignorance, comme de chasteté, de pauvreté, de poenitence. C'est aussi chastrer nos appetits desordonnez, d'esmousser ceste cupidité qui nous espoinçonne à l'estude des livres : et priver l'ame de ceste complaisance voluptueuse, qui nous chatouille par l'opinion de science..

(espoinçonner : stimuler, de poinçon)

A cette époque, on était encore cupide d'apprendre ! Restaurons la cupidité de lire ! Soyons cupides de nous cultiver ! Lire, ça espoinçonne l'esprit !

La cupidité n'est plus aujourd'hui ce qu'elle était ! Au cours des siècles, la passion amoureuse est devenu vile avidité. Le mot grec a aussi connu une restriction du sens au cours des siècles.

Si ἒρως a donné en français l'érotisme, en grec ancien, érôs signifie amour, dans son sens général. En grec (ancien et moderne), est érotique ce qui concerne l'amour et non seulement l'amour sexuel : une lettre érotique, c'est une lettre d'amour et des chansons érotiques, ce sont des chansons d'amour !

Éros, c'est donc bel et bien le dieu de l'amour et non le dieu du sexe...

Cupidon
Cupidon
William Bouguereau
En anglais, Cupidon se dit Cupid (prononcer kiou-)
et en italien Cupido (prononcer kou-)
-> je t'aime dans toutes les langues, étymologie de l'amour

-> Chypre : l'île d'Aphrodite, la déesse de l'amour

-> don du sang : donner son cœur... c'est aussi donner son sang

-> cartes de vœux : amour, amitié... dans plusieurs langues