nouveau
dictionnaire
Martin Luther King
textes & études
recherche
Martin Luther King

Encyclopædia universalis : Martin Luther King

Wikipédia : Martin Luther King

Musée virtuel du protestantisme : Martin Luther King

Martin Luther King.fr : biographie & études, par Jean-Claude Girondin

MLK 50 ans après : discours de Martin Luther King en France


The King Center : documents d'archives

I have a dream

The Martin Luther King research and education Institute, Stanford University

encyclopédie

textes de Martin Luther King


Arte - les grands discours : I have a dream, le contexte du discours (vidéo)

Ina : le rêve de Martin Luther King (vidéo)

Radio télévision suisse : archives (vidéo)


National Park Service : mémorial national Martin Luther King, Washington

Westminster Abbey (Londres) : statue de Martin Luther King

Martin Luther King

Martin Luther King est né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929.

En 1953, il devient pasteur de l'Église baptiste.

Le 28 août 1963, il prononce son célèbre discours, I have a dream (Je fais un rêve), à Washington, près du Lincoln Memorial.

En 1964, il obtient le prix Nobel de la paix.

Il est assassiné le 4 avril 1968 à Memphis (Tennessee).

En 1986 est célébré pour la première fois le Martin Luther King Day, jour férié, le troisième lundi de janvier (autour de sa date de naissance).

En 2011 est inauguré le Martin Luther King Memorial à Washington.

I have a dream
(extraits)
"Now is the time to make justice a reality for all of God's children." Le moment est venu de faire de la justice une réalité pour tous les enfants de Dieu.
"Even though we face the difficulties of today and tomorrow, I still have a dream. It is a dream deeply rooted in the American dream." Même si nous devons faire face à des difficultés aujourd'hui et demain, je continue à faire un rêve. C'est un rêve profondément enraciné dans le rêve américain.
"I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal."

Je fais le rêve qu'un jour cette nation s'élèvera et mettra réellement en pratique son credo : Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux.

(Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique)

"I have a dream my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin but by the content of their character.

I have a dream today!"

Je fais le rêve qu'un jour mes quatre jeunes enfants vivront dans une nation où ils seront jugés, non sur la couleur de leur peau, mais sur leur valeur personnelle.

Aujourd'hui, je fais un rêve !

"With this faith we will be able to transform the jangling discords of our nation into a beautiful symphony of brotherhood." Avec une telle foi nous serons capables de transformer les discordes criardes de notre nation en une belle symphonie de fraternité.
MLK, a stone of hope

Out of the mountain of despair, a stone of hope

Dans la montagne du désespoir, une pierre d'espoir

Textes & études

American rhetoric : I have a dream (+ audio)

Prix Nobel : The quest for peace and justice (discours du Prix Nobel de la paix, 1964) (+ audio)


Martin Luther King ou l'art de persuader : analyse d'un corpus de discours et de leur traduction en français, par Nicole Spring, mémoire (2010)

Rhétorique et dialectique dans la « Lettre de la prison de Birmingham » de Martin Luther King, par Michael Leff, in Argumentation et analyse du discours (2011)

Translating Martin Luther King : a thesis on the translation of rhetorical texts (traduction en néerlandais) par Manon Berlang, mémoire (2013)

A systemic functional analysis of Martin Luther King's "I have a dream"  par María Martínez Lirola, in Licus (2008)

The recurrent use of three postposition phenomena in Martin Luther King's speeches in Morphé (2005)


Martin Luther King, 40 ans après sa disparition par Hélène Harter, in EchoGéo (2009)

En mémoire de Martin Luther King par Ramin Jahanbegloo, in Études (revue jésuite) (1998)

The 1963 March on Washington par Mary Dudziak, in Revue française d'études américaines (2006)

Demystifying the black heroic figure of the civil rights movement : a case analysis of Martin Luther King in the lens of the Adlerian approach, par Cheza Olmoguez (2018)

Street names as commemorative landscapes : the case of Martin Luther King Jr, par Derek Alderman, in Commemorative landscapes of North Carolina (2012)

Street naming and the politics of belonging : spatial injustices in the toponymic commemoration of Martin Luther King Jr, par Derek Alderman & Joshua Inwood, in Social & cultural geography (2013)

Naming streets after Martin Luther King Jr : no easy road, par Derek Alderman, in Landscape and race in the United States (2006)

Street names and the scaling of memory : the politics of commemorating Martin Luther King Jr within the African American community, par Matthew Mitchelson, Derek Alderman, Jeff Popke, in Social science quarterly (2007)

Quand le pasteur King décide de porter le nom de Martin Luther

Selon son acte de naissance (Certificate of birth), Martin Luther King est né Michael King le 15 janvier 1929, fils de M. L. King. Le père s'appelle Michael King, puis Michael Luther King, d'où l'usage de M. L. King, puis, enfin Martin Luther King. Son fils aîné étant à la naissance Michael King Jr (junior), il devient alors Martin Luther King Jr.

Le fils a fait modifier les prénoms de son acte de naissance en 1957 : Martin Luther à la place de Michael.

On emploie aujourd'hui toujours la forme longue, Martin Luther King et non Martin King. En français, on n'emploie guère le nom King isolément. L'emploi d'une syllabe commune peut être difficile à comprendre (on peut faire le même constat avec Jules Verne).

Le choix de s'appeler Martin Luther King peut sembler quand même bien étrange. Martin Luther était-il si peu connu en Amérique ? L'église luthérienne n'a certes pas fait souche. Les origines du protestantisme américain appartiennent plutôt au mouvement réformé autour des idées de Jean Calvin et de l'Église anglicane. Le nom Calvin est même devenu un prénom. Lorsque Michael King est né, le président des États-Unis s'appelait Calvin Cooldige.

-> États-Unis

-> protestantisme

-> droits de l'homme

-> anglais

librairie en ligne

œuvres & livres sur Martin Luther King > fnac - amazon - decitre - abebooks