nouveau
Lexilogos
Li livres dou Tresor
Brunetto Latini
recherche
encyclopédies anciennes


Brunetto Latini
Brunetto Latini est né à Florence dans les années 1220. Engagé dans la vie politique, il fait partie des Guelfes. En 1260 après la bataille de Monte Aperti, le parti Gibelin s'empare du pouvoir à Florence. Latini est contraint à l'exil. Il s'installe en France et compose une encyclopédie, Li livres dou Tresor. Après le mirouer du monde de Gossuin de Metz (voir encyclopédie), c'est un Italien qui rédige l'une des premières encyclopédies en langue d'oïl (ancien français).

Les encyclopédies de cette époque étaient plutôt rédigées en latin. Et la science se découvrait essentiellement dans les livres anciens : la Bible et les textes des philosophes Grecs.

En 1268, Florence est libéré des Gibelins et Latini retourne dans sa ville natale. Il y meurt en 1294. Il est enterré dans l'église Santa Maria Maggiore.

C'est l'un des maîtres et ami de Dante, né à Florence pendant l'exil de Latini. Dante lui rend curieusement hommage dans l'Enfer (chant XV) en plaçant Brunetto Latini parmi les Sodomites.

Divine Comédie
Dante & Latini
gravure de Gustave Doré
manuscrit  
Lis Tresors

Cist premiers livres parole de la naissance de toutes choses.

        Cist livres est apelés Tresors ; car si come li sires qui vuet en petit leu amasser chose de grandisme vaillance, non pas por son delit seulement, mais por acroistre son pooir et por essaucier son estat en guerre et en pais, i met il les plus chieres choses et les plus precieux joiaus que il puet, selonc sa bone entencion, tout autressi est li cors de cest livre compilez de sapience, si come cil qui est estrais de tous les membres de philosophie en une somme briement.

        Et la maindre partie de cest Tresor est aussi come deniers contans por despendre toz jors en choses besoignables ; ce est à dire que ele traite del commencement dou siecle et de l'ancienneté des vielles estoires et des establissemenz dou monde, et de la nature de toutes choses en somme. [...]

        Et se aucuns demandoit por quoi cist livres est escriz en romans, selonc le langage des Francois, puisque nous somes Ytaliens, je diroie que ce est por .iv. raisons l'une, car nos somes en France ; et l'autre porce que la parleure est plus delitable et plus commune à toutes gens.
illustrations du Trésor

pages d'un manuscrit réalisé au début du XIVe en Picardie

Li livres dou tresor : publication d'après les manuscrits, précédée d'une présentation par P. Chabaille (1863)



cliquer sur un chapitre :
TABLE DES CHAPITRES
 
LIVRE PREMIER
PREMIÈRE PARTIE
I Cist premiers livres parole de la naissance de toutes choses
II De Philosophie et de ses parties
III Comment la nature de toutes choses est divisée en .iij. manieres sèlonc Theorique
IV Des choses que l'on doit faire et lesquels non, selonc Pratique
V Porquoi on doit les unes choses faire et les autres non, selonc Logique
VI Comment Diex fist toutes choses au commencement
VII Comment aucunes choses furent faites de neant
VIII De l'ofice de nature
IX Ci dit que en Dieu n'a nul temps
X Ci dit que en Dieu n'a nul muement
XI Comment li maus fu trovés
XII De tote la nature des angles
XIII Ci parole de l'Ome
XIV De la nature de l'ame
XV Des offices et des nons de l'ame et dou cors
XVI De memoire et de raison
XVII Comment loi fu premierement establie
XVIII De la divine loy
XIX Comment roi et roiaume furent premierement
XX Des choses qui furent au premier aage dou siecle
XXI Des choses qui furent au secont aage dou siecle
XXII Des gens qui nasquirent dou premier fil Noé
XXIII Des gens qui nasquirent dou secont fil Noé
XXIV Des gens qui nasquirent dou tiers fil Noé
XXV Des choses qui furent dedans le tiers aage dou siecle
XXVI Dou roi Ninus et des autres rois après
XXVII Dou regne de Babiloine et de Egypte
XXVIII Des rois de Grece
XXIX Del regne de Sysione
XXX Dou regne des femes
XXXI Dou regne des Arginos
XXXII Des rois de Troie
XXXIII Comment Eneas arriva en Ytaille
XXXIV Comment Eneas fu rois en Ytaille et ses filz après
XXXV De la lignie des rois de Rome et d'Angleterre
XXXVI De Romulus et des Romains
XXXVII De la conjuration Cateline
XXXVIII Comment Julius Cesar fu premiers empereurs de Rome
XXXIX Des rois de France
XL Encore dou tierc aage dou siecle
XLI Des choses qui furent dedanz le quart aage
XLII Des choses qui furent dedans le quint aage
XLIII Dou sisisme aage dou siecle
XLIV De David, qui fu rois et prophetes
XLV Dou roi Salemon
XLVI De Helyas et de sa vie
XLVII De Helyseus et de sa vie
XLVIII De Ysaïe et de sa vie
XLIX De Jeremie le prophete
L De Ezechiel le prophete
LI De Daniel le prophete
LII De Achias le prophete
LIII De Jado le prophete
LIV De Thobie
LV Des .iij. enfanz
LVI De Esdras
LVII De Zorobabel et de Neemias
LVIII De Hester
LIX De Judith
LX De Zacharie
LXI Des Machabeus
LXII Des livres dou Viel Testament
 
DEUXIÈME PARTIE
LXIII Ci comence de la novele loi
LXIV Dou parenté Nostre Dame
LXV De la premiere Marie, mere Dieu
LXVI De saint Jehan Baptiste
LXVII De saint Jacque Alphei
LXVIII De saint Jude
LXIX De saint Jehan l'Evangeliste
LXX De saint Jacque Zebedei
LXXI De saint Pierre
LXXII De saint Pol
LXXIII De saint Andreu
LXXIV De saint Phelipe
LXXV De saint Thomas
LXXVI De saint Bartholomeu
LXXVII De saint Mathe
LXXVIII De saint Mathias
LXXIX De saint Simon
LXXX De saint Luc
LXXXI De saint Marc
LXXXII De saint Barnabé
LXXXIII De saint Thimotheu
LXXXIV De Thitus
LXXXV Du Novel Testament
LXXXVI Comment la novelle loi fu commencée
LXXXVII Comment Crestientez essauca au tens Silvestre, et des autres Apostoles
LXXXVIII Coment sainte Eglise essauca
LXXXIX Comment li rois de France fu empereres de Rome
XC Comment l'empire de Rome revint as Ytaliens
XCI* De l'empereour Berengier
XCII* Encore de ce meisme et des Apostoles
XCIII* Comment li empires revint as Alemans
XCIV* De l'empereor Henri
XCV* De la hautesce Fedrich
XCVI* Encore de l'Empereor
XCVII* Encore de l'Empereor
XCVIII* De Mainfroi et dou roi Karle [d'Ango]
XCIX Comment l'empire de Rome revint as Alemans
 
TROISIÈME PARTIE
C Comment nature oevre es elemens et es autres choses
CI Comment toutes choses furent faites, et dou meeslement de complexion
CII Des .iiij. complexions de l'home, et des autres choses
CIII Des .iiij. vertus qui sostiennent les animaus en vie
CIV Dou quint element
CV Comment li mondes est reons, et comment li element sont establi
CVI Des vainnes de la terre et des aigues
CVII De l'air et de la pluie et dou vent et des choses qui sont en l'air
CVIII Dou feu
CIX Des .vij. planetes
CX De la grandor dou ciel et de la terre
CXI Dou firmament et dou cours des .xij. signes
CXII Dou cours dou soleil par les .xij. signes
CXIII Dou jor et de la nuit, et dou chaut et dou froit
CXIV Del cercle des .xij. signes
CXV De la difference entre midi et septentrion
CXVI De la grandor dou soleil et dou cours de la lune
CXVII Comment la lune emprunte la clarté dou soleil, et des eclipses
CXVIII Dou cours de la lune par son cercle
CXIX De compot dou soleil et de la lune, et dou premier jor dou siecle, et du bisexte et des epactes, et des autres raisons de la lune
CXX Des signes et des planetes et des .ij. tramontaines
CXXI De nature, quele ele est et comment ele oevre es choses dou monde
 
QUATRIÈME PARTIE
CXXII Ci commence la mappemonde
CXXIII De la partie d'Orient qui est apelée Aisie
CXXIV De Europe
§. 2 De ce meisme
CXXV De Aufrique
CXXVI Comment hom doit eslire terre gaaignable
CXXVII Comment l'om doit maisoner et en quel leuc
CXXVIII Comment on doit faire puis et fontaines
CXXIX Comment hom doit faire cisternes
CXXX Comment hom doit garnir sa maison et de queles choses
 
CINQUIÈME PARTIE
CXXXI Ci comence de la nature des animaus et premierement des peissons
CXXXII Dou cocodrille et dou cocatris
CXXXIII De cete
CXXXIV De coquille
CXXXV Dou dalfin
CXXXVI De ypotame
CXXXVII De sereines
CXXXVIII De toutes manieres de serpens
CXXXIX De l'aspide
CXL De amphimenie
CXLI Dou baselique
CXLII Dou dragon
CXLIII De scitalis
CXLIV De la vipre
CXLV Des lisardes
CXLVI Dou salemandre
CXLVII De la nature de l'aigle
CXLVIII De toutes manieres de ostours
§. 2 De ce meisme
CXLIX De tous espreviers
CL De tous faucons
CLI De tous esmerillons
CLII De alcion
CLIII De ardea
CLIV Des oies et des anetes
CLV Des besainnes
CLVI De la calandre
CLVII Des colons
CLVIII Dou corbel
CLIX De la cornaille
CLX Dou contornix
CLXI De la nature de la cigoigne
CLXII De ybes
CLXIII Dou cigne
CLXIV Dou fenix
CLXV Des grues
CLXVI De la hupe
CLXVII De l'arondele
CLXVIII Dou pellicant
CLXIX De la perdriz
CLXX Dou papegaut
CLXXI Dou paon
CLXXII De la torterele
CLXXIII Dou voltour
CLXXIV De l'ostruce
CLXXV Dou coc
CLXXVI Dou lion
CLXXVII De antelu
CLXXVIII De l'asne
CLXXIX Des bues
CLXXX Des berbiz
CLXXXI De la belete
CLXXXII Des chamels
CLXXXIII Dou castoire
CLXXXIV Dou chevreul et des biches
CLXXXV Dou cerf
CLXXXVI Des chiens
CLXXXVII Dou camelion
CLXXXVIII Dou cheval
CLXXXIX De l'olifant
CXC Dou formi
CXCI De hiene
CXCII Dou loup
CXCIII Dou loup cervier
CXCIV De lucrote
CXCV Del manticore
CXCVI De panthere
CXCVII De parande
CXCVIII Dou singe
CXCIX Dou tigre
CC De la taupe
CCI De l'unicorne
CCII De l'ours
 
 
LIVRE II
PREMIÈRE PARTIE
I Ci commence li secons livres dou Tresor, qui parole des vices et des vertus - Prologue
II Ci commence de Ethique d'Aristote
III Dou gouvernement de la cité
IV Des .iij. vies
V Dou bien
VI Des trois puissances de l'ame
VII Des .iij. manieres de bien
VIII Des puissances de l'ame
IX Des .ij. manieres de vertu
X De la vertu de l'entendement
XI Comment li hom est vertuous
XII Des .iij. choses que l'om desire
XIII Comment hom est vertuous
XIV Que les vertus sont en habit
XV De vertu, quele ele est et comment
§ 2 Encore de ce meisme
XVI Ci enseigne à conoistre les vertus
XVII Comment li hom fait bien et mal
XVIII De force
XIX De chasteé
XX De largece
XXI De magnificence
XXII De magnanimité
XXIII De ire et de mansuetude
XXIV De compaignie de gent
XXV De verité
XXVI Comment li hom est conneuz par ses movemens
XXVII De justice
§ 2 Encore de ce meisme
XXVIII De prudence
§ 2 De ce meisme
XXIX Encore de force
XXX Encore de chastée
XXI Encore de mansuetude
XXXII Encore de largesce
XXXIII Encore de magnanimité
XXXIV Encore de compaignie
XXXV Encore de justice
XXXVI Des vices
XXXVII De delit
XXXVIII De chasteé et de continence
XXXIX De constance
XL De amistié
XLI De seignorie
XLII De service
XLIII De delit
XLIV De felicité
§ 2 Encore de ce meisme
XLV Dou gouvernement de la cité
XLVI Ci finit li livres de Aristote, et comencent les enseignemens des vices et des vertus - Prologue
XLVII Des trois manieres de bien
XLVIII Ci prueve que vertus est li mieudres biens de touz
XLIX Ci loe vertu
L Ci semont home à oevre de vertu
LI Ci devise de vertu en .ij. parties
LII Ci devise de la vertu moral en .iiij. parties
LIII De la premiere vertu, ce est prudence
§ 2 De ce meisme
LIV De porveance
LV De garde
LVI Des choses que l'om doit garder ains que om parole
§ 2 De ce meisme
§ 3 De ce meisme
§ 4 De ce meisme
§ 5 De ce meisme
LVII De conoissance
LVIII De enseignement
LIX De prudence
LX De la seconde vertu, ce est atemprance
§ 2 Encore de ce meisme
LXI Des deliz et des desiriers
LXII De mesure
LXIII De honesté
LXIV De chasteé
LXV De sobrieté
LXVI De retenance
LXVII Ci dit Seneques de continence
LXVIII De la tierce vertu, ce est de force
LXIX De magnanimité
LXX De fiance
LXXI De seurté
LXXII De magnificence au tens de la pais
§ 2 De magnificence au tens de guerre
§ 3 De .ij. manieres de grandor en guerre et en pais
LXXIII De constance
LXXIV De patience
LXXV Encore de force
LXXVI De justise
§ 2 Encore de ce meisme
LXXVII De roidor, qui est la premiere branche de justise
§ 2 Des juges
LXXVIII De liberalité, qui est la seconde branche de justise
LXXIX Des enseignemens de doner
LXXX De guerredoner
§ 2 Encore de liberalité
LXXXI De religion
LXXXII De pitié
LXXXIII De innocence
LXXXIV De charité
LXXXV Des choses qui aident à amistié
LXXXVI Comment nos devons amer noz amis
LXXXVII De la veraie amistié
LXXXVIII De amistié qui est par profit
LXXXIX D'amistié qui vient par delit
XC De reverence
XCI De concorde
XCII De misericorde
XCIII De tort
XCIV De la negligence des juges et de justice
§ 2 De justice
XCV De la comparison des vertus
XCVI Des biens dou cors
XCVII Des biens de fortune
XCVIII De la premiere branche de fortune, ce est richesce
XCIX Des sers
C De pecune
CI De seignorie
CII De gloire et de renomée
CIII De la comparison entre les biens dou cors et de fortune
CIV De la querele qui est entre honeste et profitable
CV De vertu contemplative
CVI Des sainz homes
§ 2 De ce meisme
CVII De foi
CVIII De charité
CIX De esperance
CX De peché
CXI Des criminaus pechiez
CXII Ce est li darriens enseignemens de cest livre
 
 
LIVRE III
PREMIÈRE PARTIE
I Ci comence rectorique, ce est li livres de bone parleure qui enseigne et monstre à bien parler
II De rectorique, quele ele est, et de son office et de sa fin
III Des parties de rectorique
IV De .ij. manieres de parler, ou de bouche ou par letre, et sor quels choses
V Dou contens qui naist de paroles escrites
VI Comment tuit contens naissent par.iiij. raisons
VII Dou contens qui naist de la qualité dou fait et de ses parties
VIII Des choses que l'om doit consirer en sa matiere
IX Dou contens qui est et comment il doit estre establi par parties
X De .ij. manieres de parler en prose ou en rime
XI Ci fenist des trovemenz, or commence à deviser de l'ordre
XII Des .iiij. choses que li parleres doit considerer en sa matiere devant ce que il die ou que il escrive son conte
XIII Comment l'om puet acroistre son conte en .viij. manieres
XIV Des branches dou conte, et comment li parleres doit establir ses diz par ordre
XV Des .vj. branches dou conte en parlant de bouche
XVI Des .v. parties des lettres escrites que on envoie as autres gens
XVII Des enseignemens dou prologue selonc la diversité des matieres
XVIII Des .ij. manieres de prologue, une coverte et autre descoverte
XIX Quel prologue convient sor honeste matiere
XX Quel prologue convient sor contraire matiere
XXI Quel prologue convient sor vil matiere
XXII Quel prologue convient sor doutouse matiere
XXIII Quel prologue convient sor oscure matiere
XXIV De .iij. choses qui sont besoignables à chascun prologue, qui ne pueent estre bons sanz l'une ou sanz les autres
XXV Des enseignemens por aquerre la bienvoillance des oianz
XXVI Les enseignemens por doner as oians talent d'oïr nos diz
XXVII Les enseignemens por doner as oianz talent de savoir
XXVIII Des prologues qui sont par coverture
XXIX Comment l'on doit commencier son prologue quant sa matiere desplaist as oianz
XXX Comment on doit commencier son prologue quant li entendeor croient son aversaire
XXXI Comment on doit commencier son prologue quant li entendierres est traveilliez ou embesoigniez
XXXII Ce sont li enseignement de touz prologues ensemble
XXXIII Des vices dou prologue, et premierement dou general
XXXIV Ci met exemple por mieulx demonstrer ce qui est devant
§ 2 Li dis Jule Cesar
§ 3 Comment Cesar parla selonc cest art
§ 4 Ce est li jugemenz Caton
§ 5 Comment Catons parla selonc cest art
XXXV De la seconde branche dou conte, ce est le fait
XXXVI Dou conte qui trespasse hors de sa matiere
XXXVII Dou conte qui est par geu ou par envoiseure
XXXVIII Del conte qui est es choses citeiennes
XXXIX Ci enseigne à conter le fait briement
XL Ci enseigne à conter le fait entendablement
XLI Ci enseigne à conter le fait voirsemblablement
XLII Ci devise les vices dou fait dire
XLIII De la tierce branche dou conte, ce est devisement
§ 1 Del premier devisement
§ 2 Del secont devisement
XLIV De la quarte branche dou conte, ce est dou confermement
XLV Des argumens por prover ce que li parleres dit
XLVI Des proprietez dou cors qui donent argumenz de prover
XLVII Des proprietez de la chose
XLVIII De .ij. manieres de touz argumenz
XLIX Des necessaires argumens
L Des voirsemblables argumens
LI De touz argumens en .ij. manieres, ce est de loign et de près
LII De celui argument qui est pris de loign
LIII Del argument qui est pris de près
LIV De la cinqueinme branche dou conte, ce est deffermement
LV Dou deffermement qui nie le voirsemblable argument
LVI Del deffermement qui nie le necessaire argument
LVII Del deffermement qui nie la conclusion
LVIII Comment on doit deffermer l'argument qui est vicious
LIX Del deffermement qui dit aussi fermes raisons ou plus que ses aversaires
LX De la siseime branche dou conte, ce est de la conclusion, qui est la derraine
LXI Del reconte
LXII De desdaing
LXIII De pitié
LXIV De la diversité qui est entre les parleors et les diteors de la conclusion
LXV Comment li contes puet estre à mains de .vj. branches
LXVI Des branches qui ont estable leu determiné
  Cy fine l'art de Rethorique
 
DEUXIÈME PARTIE
I Del gouvernement des citez
II Des seignories et des pilers
III Quels hom doit estre esleuz à seignor et à governeor
IV Comment et en quel maniere li sires doit estre esleuz
V Ci devise la forme de la lettre
VI Des choses que li sires doit faire quant li a receues les letres
VII Des choses que li sires doit faire quant il reçoit la seignorie
VIII De ce que li sires doit faire au chemin
IX Comment li sires doit parler le jor de sa venue
X Que li sires doit faire quant il est à la vile venuz
XI Ce que li sires doit faire quant il a fait son sairement
XII Comment li sires doit faire quant il entre en sa seignorie premierement
XIII Comment li sires doit amonester ses officiaus
XIV Comment li noviaus sires doit honorer son ancessor
XV Comment li sires doit assembler le conseil de la vile
XVI Comment li sires doit honorer les messagiers et les ambasseors estranges
XVII Comment li sires doit envoier ses ambasseors
XVIII Comment li sires doit oïr les causes et les avocaz
XIX Comment li sires doit faire sor le malefice
XX Comment li sires doit dampner et assodre les accusez
XXI Comment li sires doit garder la chose dou commun
XXII Comment li sires doit garder les choses de son hostel
XXIII Comment li sires se doit conseillier avec ses sages
XXIV De la descorde qui est entre ceulx qui vuelent estre cremu et ceulx qui vuelent estre amé
XXV Des choses que li sires doit considerer et faire en sa seignorie
XXVI Des choses dont li sires se doit garder por l'achoison de soi
XXVII Des choses dont li sires se doit garder por l'achoison dou commun
XXVIII Des choses que li sires doit faire au tens de pais et de guerre
XXIX Ce est li generaus enseignemenz des prevostez
XXX Comment li nouviaus governeres doit estre esleuz
XXXI Comment li sires se doit porveoir entor l'issue de sa seignorie
XXXII Des choses que li sires doit faire à l'issue de son office
XXXIII Comment li sires doit demorer à rendre son conte
 
 
APPENDICE
I Des maistres de philosofie et porquoi il troverent monoie
II Comment Julius Cesar fu premier empereur
III Cy parle de Judith
IV Chi poet on savoir les sains lieus de la terre de Jherusalem
V Comment la premiere loi commencha
§ 2 Chi commence le passion Jhesu Christ
VI Addicion (Le hareng)
VII Du porcq saingler
Autres textes
Il tesoretto (le petit trésor) version italienne en vers des Livres dou Tresor
Lo Tesoro comenza.
Al tempo che Fiorenza
froria, e fece frutto,
sì ch'ell'era del tutto
la donna di Toscana

Il favolello

La rettorica d'après Cicéron

études sur Brunetto Latini

-> Dante

-> encyclopédies anciennes

-> encyclopédie en ligne

-> ancien français

-> italien & ancien italien

-> Italie : carte & documents