nouveau
Lexilogos
Toponymie de la Gaule
recherche
carte peuple gaulois


Noms gallo-romains des villes et peuples de la Gaule
Les grandes régions que sont l'Aquitaine, la Lyonnaise et la Belgique sont divisées en civitas : cette unité désigne la capitale, la région et le peuple qui l'habite.

Dans de nombreux cas, le nom gallo-romains des villes ont disparu au Moyen Âge pour prendre celui du peuple gaulois qui l'habitait. Par exemple, Lutèce (en latin Lutecia ou Lutetia) devient la cité des Parisiens (en latin Parisii), du nom du peuple dont elle était la capitale. Cette appellation est à l'origine du nom actuel de la ville, Paris.

Le peuple gaulois donne souvent le nom à la ville et aussi à la région. Par exemple le peuple des Pétrocoriens a donné son nom à Périgueux (autrefois Vesunna) et à sa région : le Périgord.

On ne connaît pas toujours avec précision le nom des capitales. Tout d'abord, parce qu'elles peuvent changer, d'autre part, parce quelles nous sont connues grâce aux auteurs latins qui ont transcrit, phonétiquement, les noms. Il y a parfois des divergences et des erreurs de graphie dans le recopiage des manuscrits. Il serait plus juste de parler de noms gallo-romains : ce sont des noms gaulois dont la terminaison a été latinisée.



carte des peuples de la Gaule

Tableaux avec le nom des villes et des régions :

Lyonnaise | Aquitaine | Belgique & Germanie | Narbonnaise | Alpes

Les peuples non gaulois
Si de nombreuses régions ou villes de France portent le nom d'un peuple gaulois, ce n'est pas toujours le cas, voici quelques exceptions :

Bretagne les Bretons viennent de Grande-Bretagne
Normandie les Normands ou Vikings viennent de Scandinavie
Gascogne les Gascons sont des Basques (latin vasco,-onis > Basque, Gascon)
Bourgogne les Burgondes sont germaniques
France les Francs sont germaniques
Noms gaulois de la toponymie
voici quelques mots gaulois qui apparaissent dans les noms de lieux
(attention: les terminaisons gauloises sont imprécises, les noms des villes ont été latinisés)

Lug principal dieu des Celtes Lugdunum Lyon, Laon, Loudun, Leyde (Pays-Bas), Liegnitz (Silésie) (cité de Lug)
dunon enceinte fortifiée,
correspond au latin oppidum
& allemand Burg (Augsburg)
Augustodunum Autun (cité d'Auguste)
  Segodunum Rodez
novio neuf Noviodunum Jublains, Nyon (ville neuve)
magos marché,
correspond au latin forum
Rotomagus Rouen
  Noviomagus Lisieux
bona citadelle Augustobona Troyes (cf. Bonn, Allemagne)
condate confluent Condate Rennes (cf. Condé)
    Condatomagus Millau
briva pont Briva Curretia Brive-la-Gaillarde
    Samarobriva Amiens (Samara désigne la Somme)
rito gué Darioritum Vannes (Darius est un nom d'homme)
    Augustoritum Limoges (en l'honneur d'Auguste)
nemeton sanctuaire Nemetacum Arras
Noms provenant des empereurs romains
Le nom d'Auguste est très présent dans les noms de villes, sans oublier le mois d'août. C'est plus précisément le qualificatif dont s'est emparé, Octavien (à sa naissance Octavius, Octave, puis Octavianus, Octavien, quand il a été adopté par Jules César) : augustus, c'est le vénérable, le consacré, l'auguste.

Il est aujourd'hui conservé dans le nom de :
Autun en France
Augsburg (capitale de la Souabe) en Allemagne
Augst en Suisse (près de Bâle)
Aoste (capitale de la Vallée d'Aoste) en Italie (se prononce [ost])

Le nom de Jules a donné le mois de juillet. Il est aujourd'hui conservé dans le nom de :
Fréjus en France
Frioul et Vénitie-Julienne, région orientale de l'Italie

On peut citer encore Constance Chlore qui a donné son nom à Coutance et sa région le Cotentin ainsi qu'au lac de Constance, entre l'Allemagne et la Suisse.

Aurélien a donné son nom à Orléans.

-> histoire de la Gaule

-> noms gaulois des rivières

-> langue gauloise : dictionnaire gaulois

-> carte des peuples de la Gaule

-> table de Peutinger : carte des routes de l'empire romain, IVe siècle