nouveau
dictionnaire
Carnaval & Mardi gras

Mardi 25 février 2020


recherche
dates des fêtes
Mardi gras & Carnaval
À l'origine, il y a le carême, période de jeûne de 40 jours avant Pâques. Il commence le mercredi des Cendres et s'achève le samedi Saint.

Le carnaval vient du latin médiéval carne levare : enlever la viande (des repas). La viande désignant le gras que l'on mange les jours gras (Autrefois, on les appelait aussi les jours charnels). Le carnaval a le même sens que le carême-entrant ou carême-prenant qui désignaient, à l'origine, le début du carême. Ces termes ont ensuite désigné la fête clôturant les derniers jours avant le carême.

Aujourd'hui, le jeûne n'est guère pratiqué et se limite essentiellement au Vendredi saint, jour durant lequel les catholiques s'abstiennent de manger de la viande.

Avant le jeûne, il est bon de se défouler ! Ainsi la semaine des sept jours gras précède les 40 jours maigres de carême ! Le Mardi gras est le dernier des jours gras, celui qui est fêté avec le plus d'éclat ! Au jeûne et à l'abstinence s'oppose alors le carnaval.

Aujourd'hui, on a gardé le meilleur (le carnaval) et on a oublié le pire (le carême). Mais ne devrions-nous pas faire carême ? Au moins, les premiers jours, on pourrait s'abstenir d'alcool et de pâtisseries ! Pourquoi ? tout simplement pour redonner au carnaval son lustre d'antan : quand on entre dans une période de privation, on fait d'autant plus la fête ! Pas de carnaval digne de ce nom sans carême !

italien Martedì grasso
allemand Fastnacht (voir l'origine de fasten)
   
italien carnevale dans un emploi ancien, littéraire, on dit aussi carnasciale, de carne lasciare (= laisser)
espagnol carnaval
anglais carnival
allemand Karneval


Office québécois de la langue française : les mots du carnaval au Québec

Études & Documents

La culture, vecteur d'expression politique dans les Alpes-Maritimes : l'exemple du carnaval de Nice, par Karine Deharbe & Stéphanie Maccagnan, in Cahiers de la Méditerranée (2008)

La tradition carnavalesque niçoise, du passéisme à l'invention délibérée, par Christian Rinaudo, in Fabrication de traditions, invention de modernités (2004)

Le carnaval de Dunkerque : la construction d'une identité urbaine, par Olivier Ryckebusch, in Nord' (2013)

Le carnaval en pays de Luchon (1880-1950) par Serge Brunet, in Folklore (1983)

Le carnaval de Québec : identité urbaine et événement festif, par Martine Roberge, in Ethnologie française (2010)


Un carnaval à Montélimar en 1788 : ils ont mis en prison Caramentran ! par Robert Chanaud, in Le Monde alpin et rhodanien (1982)

Continuité des rituels et « rituels manqués » lors d'une mascarade d'hiver dans les Alpes italiennes, par Lia Zola, in Revue de géographie alpine (2011)

Le carnaval traditionnel dans la vallée du Viroin par Françoise Lempereur, in Tradition wallonne (2007)

Le carnaval et les feux de carême en Champagne par le Comité du folklore champenois (1935)


Le carnaval à Rome, Venise et Milan : un miroir de la société (XIVe-XVe siècles), par Ludmila Nelidoff, in Questes (2015)

L'abolition du dimanche de carnaval par Charles Borromée, archevêque de Milan (1576-1580), liturgie et domination, par Marie Lezowski, in Siècles (2012)


Le carnaval en Béarn : coutumes et chansons, par Jean-Baptiste Laborde (1914) nouveau

Joconde (collections des musées de France) : cartes postales anciennes du carnaval de Nice

Carnavals

Unesco : les carnavals (patrimoine culturel immatériel de l'humanité)

Réseau canadien d'information sur le patrimoine : Carnaval du Québec, Mardi gras de Louisiane


Carnaval de Binche

Carnaval de Nice

Carnavale di Venezia : carnaval de Venise

Mardi Gras New Orleans : Mardi gras de La Nouvelle-Orléans

carnaval binche

Carnaval de Binche

Carnaval de Binche : les trouilles de nouilles
Le lundi précédant les jours gras, c'est la journée des trouilles : on se cache sous un masque de grand-mère, de singe ou de fantôme… et on se promène dans les rues de Binche… à la poursuite d'une victime, souvent une personne que l'on connait à qui on veut jouer un tour. Puis c'est la nuit des trouilles de nouilles.

Une trouille est un personnage malpropre, une truie. Et nouille ? C'est probablement une altération de guenouilles (guenilles).

mardi gras

Mardi gras de la Nouvelle Orléans

Mardi gras aux États-Unis
Le carnaval de la Nouvelle-Orléans est le plus célèbre des États-Unis. Il porte le nom de Mardi Gras : en Louisiane, il a le sens de carnaval. En fait, ce terme avec cette signification est originaire du Poitou-Saintonge. Les immigrants de cette région l'ont introduit en Amérique, puis les Acadiens en Louisiane.

Les Américains prononcent comme en français (mais avec un r anglais). Et ils souhaitent, à cette occasion, un Happy Mardi Gras!

Les couleurs du Mardi gras sont le violet, l'or et le vert.

drapeau Mardi gras
Mardi gras

dates de Mardi gras des prochaines années

carême - printemps

calendriers

cadien : le français de Louisiane

picard : le parler de Binche