nouveau
Lexilogos
Navarre

Cartes & Documents


recherche
dictionnaire basque
Espagne > Navarre

Navarre Navarra Nafarroa
Profil
Wikipédia   |   Enciclopèdia.cat   |   langues


Gobierno de Navarra, Nafarroako gobernua

comité du tourisme de la Navarre

Carte & Plan

Sitna : système d'information du territoire de Navarre

Geoportal de Navarra : carte topographique & vue satellite

OpenStreetMap : Navarre

Pamplona (Pampelune)


Recherche sur une carte :
    Michelin Google maps Bing maps

Toponimia ofical de Navarra

Cartes anciennes

Gallica (Bibliothèque nationale de France) : cartes anciennes de la Navarre

Navarre par Henricus Hondius (XVIIe)

Royaume de Navarre divisé en six merindades, par Nicolas Sanson (1652)

Plan de la ville et citadelle de Pampelune, capitale du royaume de Navarre (1719)

Pampelune, ville considérable d'Espagne, capitale de la haute Navarre (1719)

Institut cartogràfic i geològic de Catalunya : cartes anciennes de la Navarre

Navarra Regnum par Joan Blaeu, Atlas Van der Hagen (1638)

Symboles

Gouvernement de Navarre : les symboles de la Navarre

drapeau Navarre blason Navarre
Histoire & Patrimoine

Xavier (Javier) : château de Xavier & saint François Xavier

Livres & Documents

El nombre de los Navarros par Ricardo Cierbide, in Nouvelle revue d'onomastique (2004)

Onomástica personal de los vecinos de Pamplona (siglos XII-XIV) (1996)

Approches de l'anthroponymie dans les Pyrénées occidentales (XIIIe-XVIIe siècles) : entre allers et retours, par Susana Herreros Lopetegui & Eloísa Ramírez Vaquero, in Des routes et des hommes (2019)

La frontière hispano-française des Pyrénées et les conditions de sa délimitation par par Jean Sermet, in Pyrénées (1975)

Limites de Cize et d'Aescoa

Les problèmes de Valcarlos

La question du pays Quint

carte : Les vallées de la Navarre pyrénéenne

Les limites de 1785 du Valcarlos et le territoire d'Ondarolle cédé à l'Espagne


La vallée de Roncal dans la guerre d'indépendance par Rafaël Gambra, in Pyrénées (1993)

Le royaume de Navarre et le territoire de Basse-Navarre (1512-1524), par Maria Isabel Ostolaza Elizondo & Álvaro Adot Lerga, in Annales du Midi (2012)

Le sceau et la devise à la fin du Moyen Âge : une nouvelle identité sigillaire ? l'exemple de la Navarre, par Laurent Hablot, in Pourquoi les sceaux ? la sigillographie, nouvel enjeu de l'histoire de l'art (2011)

Le royaume de Navarre aux XIIIe-XIVe siècles : un exemple d'État gouverné par des étrangers, par Béatrice Leroy, in L'étranger au Moyen Âge (2000)

À propos de la succession de 1328 en Navarre par Béatrice Leroy, in Annales du Midi (1970)

Les hommages prêtés aux rois de Navarre Charles II et Charles III : aspects de la vie politique, par Béatrice Leroy, in Annales du Midi (1990)

Le petit peuple du royaume de Navarre à la fin du Moyen Âge, par Béatrice Leroy, in Le petit peuple dans l'Occident médiéval (2002)

Tudela, une ville de la vallée de l'Èbre, aux XIIIe-XIVe siècles, par Béatrice Leroy, in Le paysage urbain au Moyen Âge (1980)

Echarri-Aranaz, une bastide frontière navarraise du XIVe siècle (1974)

Les Francos dans la vallée de l'Èbre (XIe-XIIe siècles) par Alexandre Giunta, thèse (2015)

Ressources

livres & études en ligne sur la Navarre : Gallica | Persée | OpenEdition | Google livres | Internet archive

De la Navarre à la France
Après la conquête des Arabes en Espagne, le nord de la péninsule est resté chrétien. Des petites principautés ont alors été créées (Léon, Navarre, Aragon) qui sont devenus ensuite des petits royaumes. Le Léon a rejoint la Castille dont la dernière reine, Isabella a épousé le roi d'Aragon, Fernando. En 1512, ils ont conquis la Navarre et rattaché à la Castille la partie au sud des Pyrénées : le royaume de Navarre se réduit alors à la Basse Navarre, au nord des Pyrénées. Petit état mais néanmoins royaume ! Après la mort de la reine de Castille et du roi d'Aragon, leur fille Juana, devenant folle après la mort de son époux, Philippe (le Beau) de Habsbourg, c'est leur fils Charles qui devient le premier roi d'Espagne (Castille et Aragon réunis). Et ce roi d'Espagne, Charles Ier, deviendra aussi empereur germanique sous le nom de Charles Quint (Charles V).


Au nord des Pyrénées, la dernière reine de Navarre (de 1555 à 1572), Jeanne III d'Albret se convertit au protestantisme. Elle a de son mari Antoine de Bourbon, prince de sang (descendant de Louis IX ou saint Louis), un fils qui lui succédera et deviendra le dernier roi de Navarre sous le nom d'Henri III. Il prendra la tête du parti protestant qui s'oppose à la Sainte Ligue catholique soutenue par le pape et le roi d'Espagne.


Henri III de Navarre épouse (en premières noces) Marguerite (surnommée la reine Margot), sœur des rois de France qui se succèdent sur le trône : François II, Charles IX, Henri III.

La Sainte Ligue, soutenue par le pape et le roi d'Espagne, chasse de Paris le roi de France Henri III qui s'allie alors avec l'autre Henri III, le roi de Navarre et chef du parti des protestants. Mais le roi de France est assassiné par un moine fanatique. Avec sa mort disparaît le dernier descendant de François Ier. L'aîné des Bourbon se retrouve donc héritier du trône de France, un trône qui reste cependant à conquérir…

Ainsi, le roi de Navarre Henri III devient roi de France sous le nom de Henri IV. Il est alors roi de France et de Navarre… en France ; et en Navarre, il est considéré comme roi de Navarre et de France. Henri IV n'apporte pas seulement la Navarre à la France, il lui apporte aussi le bien le plus précieux : la paix ! Ce qui ne l'a pas empêché de connaître le même sort que son prédécesseur et d'être à son tour assassiné.

basque - espagnol

Béarn

Pays Basque - Aragon

Pyrénées

Espagne

Xavier

librairie en ligne

livres, guides & cartes sur la Navarre > fnac - amazon - decitre - abebooks

achat billet d'avion