nouveau
Lexilogos
Dictionnaire berlinois
recherche
Berlin

Berlinois Berlinisch
Dictionnaire - Wörterbuch

Mediensprache : dictionnaire berlinois-allemand

DW : vocabulaire, expressions (+ audio)

Berlin.de : dictionnaire berlinois-allemand nouveau

Spreetaufe : dictionnaire berlinois-allemand nouveau

In-Berlin-Brandenburg : dictionnaire berlinois-allemand & les mots pour faire ses courses



Berlinisch Lexikon : dictionnaire berlinois, des émissions de Spreeradio de Peter Schlobinski (2000) nouveau

Der richtige Berliner in Wörtern und Redensarten, par Hans Meyer (1882)

Glossarium der berlinischen Wörter und Redensarten, dem Volke abgelauscht und gesammelt : glossaire des mots et expressions berlinois, par Charles-François Trachsel (1873)

Langue berlinoise

études sur le berlinois, par Peter Schlobinski nouveau

Das Berlinische in der Einschätzung der Bürger der Hauptstadt par Peter Schlobinski, in Muttersprache (2015)

Das Berlinische vor und nach dem Fall der Mauer, Uns kann keena! - Oder doch? in Unimagazin (2009)

Zur r-Vokalisierung im Berlinischen, in Zeitschrift für germanistische Linguistik (2006)

Berlinisch, eine berlinische Sprachgeschichte : histoire de la langue berlinoise, par Agathe Lasch (1928)

Das Berlinische Sprachgeschichte und Sprachproben : histoire de la langue berlinoise, par Edwin Habel (1936)

Der Berlinischer Dialekt : le dialecte berlinois, par Karl Lentzner (1893)

Visiter sa tente...

À l'époque de Napoljum (c'est ainsi que les Berlinois l'appellent), des soldats français campaient à Berlin. Sensibles aux charmes des Berlinoises, ils leur offraient une invitation ainsi formulée : « Voulez-vous visiter ma tente ? » Une fois cette visite, et plus particulièrement, celle du lit achevée... alors qu'il était bien tard et qu'il fallait rejoindre la maison familiale, ces soldats prévenants leur suggéraient de raconter ce prétexte : « j'ai visité ma tante ». Mais une mère n'est pas dupe et sait reconnaître les rendez-vous galants de sa fille. Ainsi, ces mots français, quelque peu déformés, sont devenus une expression typiquement berlinoise :

Mach mir keene Fisimatenten ! ne me raconte pas d'histoires ! (littéralement : ne me fais pas de Fisimatente)

Ick liebe dir ! je t'aime ! (en allemand : ich liebe dich)

Ich bin ein Berliner
Ick bin ein Berliner : je suis un Berlinois
Le président américain John Kennedy avait prononcé cette phrase célèbre, en allemand, (et non en berlinois) lors de sa visite à Berlin-Ouest en 1963 :

Two thousand years ago the proudest boast was civis romanus sum [je suis un citoyen romain]. Today, in the world of freedom, the proudest boast is Ich bin ein Berliner... All free men, wherever they may live, are citizens of Berlin, and, therefore, as a free man, I take pride in the words Ich bin ein Berliner!

Le mur de Berlin, venait alors d'être construit, en 1961. Berlin-Ouest constituait une enclave du monde libre dans l'empire de la dictature soviétique.

Berlin : cartes & documents

-> bas-allemand

-> langues d'Allemagne

-> Allemagne - carte des régions d'Allemagne

-> forum Babel : études & recherches sur les langues d'ici & d'ailleurs