nouveau
Lexilogos
Dictionnaire ancien allemand
recherche
allemand contemporain   XVIIe-XXe siècles
langues germaniques > ancien allemand


Haut allemand Hochdeutsch
Dictionnaire - Wörterbuch
Abrogans : dictionnaire latin > ancien haut allemand, texte & manuscrit en ligne (fin VIIIe)
    C'est le plus ancien texte allemand connu

dictionnaire ancien haut-allemand par Gerhard Köbler

dictionnaire allemand > ancien allemand [PDF]

Altdeutsches Wörterbuch : dictionnaire d'ancien allemand par Oskar Schade (1866)

dictionnaires de moyen-allemand

synthèse des dictionnaires regroupant les 2 suivants :

Mittelhochdeutsches Wörterbuch par Georg Friedrich Benecke, Wilhelm Müller & Friedrich Zarncke (1866)

Mittelhochdeutsches Handwörterbuch par Matthias Lexer (1878) & Nachträge (supplément)

Langue allemande
An Old High German primer par Joseph Wright (1906)

A Middle High German primer par Joseph Wright (1917) & lexique allemand-anglais (page 172) ou autre version texte

-> cartes des langues d'Allemagne

Textes & Littérature
le Tatian : texte latin & allemand & présentation du Diatessaron

le Tatian : texte latin & traduction en allemand

le Tatian (livre scanné) latin-allemand (1892) & glossaire allemand > latin (à partir de la page page 301)

anthologie de la littérature médiévale : textes en ancien allemand, traduits en allemand contemporain

index des textes

Bibliotheca Augustuna : textes du VIIIe au XXe siècle : Hildebrandslied - Wessobrunner Gebet - Heliand - Muspilli - Ludwigslied

Le Tatian désigne la traduction d'une compilation des Évangiles rédigés par le Syrien Tatien, au IIe siècle. Cette traduction a été réalisée vers 830 par les moines de Fulda.

Wessobrunner Gebet (prière de Wessobrunn) bavarois, du nom du couvent où il a été rédigé, évoque la Genèse et une seconde partie forme une prière

Muspilli : évoque la fin du monde, rédigé vers 830

Hildebrandslied rédigé à Fuda vers 830, d'après un original probablement lombard.

Heliand en ancien saxon (en allemand Heiland, Sauveur) rédigé vers 850 par des Saxons : le Christ présenté sous les traits d'un roi saxon

Evangelienbuch (le Livre des Évangiles) rédigé en 868 par Otfrid von Weißenburg (Wissembourg, au nord de l'Alsace) le seul texte dont on connaît le nom de l'auteur

Ludwigslied (chant de Louis) en l'honneur de la victoire du roi de Francie, Louis III, sur les Normands (bataille de Saucourt, près de l'estuaire de la Somme, 881)
Chant des Nibelungen : manuscrit & texte & version audio
Le Nibelungenlied (chant des Nibelungen) a été composé vers 1250. Qui sont les Nibelungen ? Ce sont les fils du brouillard (Nebel cf. latin nebula (brouillard) > nébuleux). Dans la première partie du chant, ce sont des nains, sujets du roi Nibelung. Ils possédaient un trésor dont s'est emparé Siegfrid, le fils du roi des Pays-Bas. Dans la seconde partie, les Nibelungen désignent les Burgondes.

Cette légende inspirera Richard Wagner qui en fera un opéra, Der Ring des Nibelungen (l'Anneau du Nibelung)

Auenture von den Nibelungen.
UNS IST In alten mæren
wnders vil geseit von heleden lobebæren võ
grozer arebeit von frevde vñ hochgeciten
von weinen vñ klagen von kvner rec-
ken striten mvget ir nv wnder horen sa-
gen.
La nef des fous de Sebastian Brant (1494)

Stultifera navis : traduction de Jakob Locher en latin

La grant nef des folles : traduction en français de Jean Drouyn (début XVIe) texte scanné

Stultifera navis : illustrations de Dürer

-> allemand des XVIIe-XXe siècles & allemand contemporain

-> bas allemand (Plattdeutsch)

-> langues & dialectes d'Allemagne > francique - alémanique - bavarois

-> langues germaniques : carte, historique

-> gotique

-> Allemagne : cartes & documents

-> forum Babel : études & recherches sur les langues d'ici & d'ailleurs