nouveau
Lexilogos
Pentecôte
dimanche 8 juin 2014
recherche
Πεντηκοστή

Pentecôte ou le cinquantième jour
La Pentecôte vient du grec ancien πεντηκοστή [pentèkostè] : cinquantième (jour après Pâques) ; en grec moderne, on prononce pénticosti.

Au centre de la vie chrétienne, on a la fête de Pâques. Le Carême représente une période de 40 jours (du latin quadragesima : quarantième) de jeûne avant Pâques. Il culmine avec le Vendredi saint , jour de la crucifixion de Jésus. Puis, le dimanche de Pâques, c'est la bonne nouvelle du Jésus ressuscité que l'on fête avec joie. Opposé au Carême, la période de 40 jours après Pâques commémore le temps de Jésus revenu sur Terre. Ce sont des jours de fête. L'Ascension célèbre les adieux de Jésus qui s'envole dans les cieux. Mais pour nous consoler, la Pentecôte célèbre la venue du Saint-Esprit. Si le corps de Jésus n'est plus, son esprit demeure. Pour toujours. Ad vitam æternam.

Pourquoi 50 jours ? Si la période de 40 jours possède un sens symbolique dans la Bible, celui de 50 n'évoque rien de biblique. En réalité, le chiffre symbolique, c'est le chiffre 7 ; comme les 7 jours de la semaine. Et la Pentecôte a lieu 7 semaines (de 7 jours) après Pâques. Le chiffre 50 (et non 49) s'explique par la façon de compter autrefois : le premier jour compte pour un jour. Cette façon de compter se retrouve dans certaines expressions : dans 8 jours, c'est dans 1 semaine ; dans 15 jours c'est dans 2 semaines...

Le dimanche de Pentecôte a lieu le 50e jour après le dimanche de Pâques. Le lundi de Pentecôte, comme le lundi de Pâques, n'a pas de signification en rapport avec la Bible.

Le dimanche de Pâques célèbre le retour du corps de Jésus, le dimanche de Pentecôte célèbre le retour de l'Esprit saint de Jésus.

colombe
Descente du saint Esprit sur les apôtres,
Jean Jouvenet,
chapelle du château de Versailles
שבועות

La Pentecôte juive
À l'origine, la Pentecôte est une fête juive, comme Pâques. Une fête agricole devenue aussi une fête religieuse, exactement comme la Paque juive. Elle porte le nom de Shavouot (en hébreu שבועות) ou fête des semaines car elle a lieu 7 semaines après Pâque. On l'appelle aussi la fête des prémices, Pâque étant la fête des semences.

Puis, dans un second temps, les Hébreux ont donné un sens religieux à cette fête agricole. Pentecôte célèbre alors le don de la Torah. Au sens strict, la Torah désigne les cinq premiers livres de la Bible : le Pentateuque ; au sens large, il désigne l'Ancien Testament. La Torah est considéré comme un livre saint que Dieu a donné à son peuple. Le judaïsme est une religion du livre.

שבועות [shavu'ot] (fête des semaines), de שׁבוע [shavua'] (semaine), de שׁבע [sheva'] (sept) (le u se prononce "ou")

colombe au rameau d'olivier
colombe au rameau d'olivier,
vitrail
La Pentecôte chrétienne
La venue de l'Esprit saint est raconté dans les Actes des Apôtres, qui constitue la suite de l'Évangile de Luc.

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient.

Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

(Actes, II, 1-4)
 
La colombe, symbole de l'Esprit saint
La colombe symbolise l'Esprit saint, dans le récit du baptème de Jésus :

Selon l'Évangile de Matthieu (III, 16) :

Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. (...) Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l'eau; et voici que les cieux s'ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu'une voix venue des cieux disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur. »


Selon l'Évangile de Marc (I, 10) :

Et il advint qu'en ces jours-là Jésus vint de Nazareth de Galilée, et il fut baptisé dans le Jourdain par Jean. Et aussitôt, remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit comme une colombe descendre vers lui, et une voix vint des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur. » Et aussitôt, l'Esprit le pousse au désert. Et il était dans le désert durant quarante jours, tenté par Satan. Et il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient.


Selon l'Évangile de Luc (III, 21) :

Or il advint, une fois que tout le peuple eut été baptisé et au moment où Jésus, baptisé lui aussi, se trouvait en prière, que le ciel s'ouvrit, et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix partit du ciel : « Tu es mon fils ; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. »


Selon l'Évangile de Jean (I, 32) :

Et Jean rendit témoignage en disant : « J'ai vu l'Esprit descendre, tel une colombe venant du ciel, et demeurer sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau, celui-là m'avait dit : “ Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit Saint. ” Et moi, j'ai vu et je témoigne que celui-ci est l'Élu de Dieu. »

source : Bible de Jérusalem
-> la colombe et le rameau d'olivier : le récit de la Genèse


colombe

la colombe & bestiaire dans les enluminures du Moyen Âge (exposition Bnf)

la colombe dans les enluminures du Moyen Âge (base Enluminures)

L'Esprit saint
Les auteurs de la Bible se sont inspirés du judaïsme : ils ont donné à une fête juive une nouvelle signification. Ce n'est pas le don de la Bible que le christianisme célèbre mais le don de l'Esprit saint. Le judaïsme est une religion du livre ; le christianisme est une religion de l'esprit.

La lettre tue, l'esprit vivifie.
Paul de Tarse (2 Corinthiens III, 6)


Celui qui obéit au texte sacré au pied de la lettre peut commettre des crimes. Paul de Tarse montre ainsi que les autorités religieuses ont condamné Jésus parce qu'ils lui reprochaient de ne pas être fidèle à la loi de la Bible.

Il ne s'agit pas de condamner la Bible mais de comprendre que l'esprit est plus important que le livre. Plutôt qu'une religion, le christianisme est avant tout une spiritualité.

Avec le christianisme, on change radicalement la façon de concevoir Dieu. Jésus est l'homme qui fait descendre Dieu sur Terre. Celui qui aime Dieu mais n'aime pas son prochain n'aime pas Dieu. L'amour de Dieu n'est rien sans l'amour du prochain.

L'esprit saint, c'est avant tout l'esprit de fraternité. Un être saint, c'est un être de grande bonté, un être qui aime son prochain plus que tout. L'esprit saint, c'est l'esprit d'amour qui nous anime et nous fait aimer notre prochain comme nous-mêmes.

Rendre grâce à l'esprit saint, c'est rendre grâce à l'esprit de fraternité. C'est esprit qui doit régner sur Terre comme au Ciel. C'est un esprit d'amour fraternel, amour universel qui agit en nous comme une force extraordinaire. C'est cet amour qui fait transporter des montagnes !

L'essence du christianisme, c'est l'amour du prochain. Pour comprendre l'esprit de Jésus, il suffit de lire la parabole du bon Samaritain. Jésus critique les prêtres, qui disent ce qu'il faut faire mais ne sont pas capables d'aimer leur prochain.

L'esprit saint est en nous! C'est à nous d'aimer l'autre ! C'est à nous de faire le premier pas ! Cessons de réclamer un esprit qui nous vienne du ciel ! Aide-toi et le ciel t'aidera ! Aime et tu seras aimé ! Aime avant de chercher à être aimé !


drapeau de la Fraternité
L'esprit de fraternité
La Déclaration universelle des droits de l'homme nous impose un commandement unique :

article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.
Ils sont doués de raison et de conscience
et ils doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
-> dates de la Pentecôte des prochaines années

-> Déclaration des droits de l'homme

-> drapeau de la fraternité

-> Bible en ligne & religions : encyclopédie juive, chrétienne

-> calendrier

-> Annonciation - Carême - Rameaux - Pâques - Ascension