nouveau
Lexilogos
Les noms des Allemands
étymologie
recherche


Le nom des Allemands
L'Allemagne et les Allemands sont un pays et un peuple qui ne sont pas appelés de la même façon dans les différentes langues.




Deutsch, Teuton, Tudesque, Thyois
allemand : Deutschland, Deutsch
néerlandais : Duitsland, Duits
danois, norvégien, suédois : Tyskland
islandais : Þýskaland
italien : Tedesco (habitant, langue & pays : Germania)
La première forme écrite est sa transcription latine theodisca lingua utilisée en 788 dans les Chroniques de Lorsch pour désigner la langue vulgaire, la langue parlée par le peuple, par opposition à la langue écrite, le latin. Comme en France, la langue romane, ou roman.

Ce terme s'employait pour désigner une langue germanique, comme le saxon, l'anglo-saxon, le francique... En 845, on trouve la forme latine teutiscus.

Ces termes sont issus du germanique *theudisk, d'où l'ancien haut-allemand diutisc et le moyen haut-allemand diutisch, diutsch (et la forme tiutsch, tiusch). De la même origine, l'ancien saxon thiudisc, le gotique þiudiskô.

C'est l'adjectif du substantif thiud qui désigne le peuple : c'est la famille culturelle à laquelle on appartient. Dans les cultures anciennes, il était très fréquent de se désigner par un mot qui signifiait tout simplement : les hommes, la tribu, le peuple, le clan, par opposition aux "autres". On donnait un nom aux "autres" quand ils étaient des voisins installés depuis plusieurs générations. Très souvent, les noms des peuples ont été donnés par "les autres" et non par les peuples eux-mêmes.

Cette racine se retrouve dans le nom de la tribu des Teutons. C'est contre une invasion des Teutons (du latin Teutoni) que le général romain Marius a combattu en -102 près d'Aix-en-Provence. Sa victoire a rendu son nom célèbre en Provence.

Au XIe siècle, dans les écrits latins, le terme teutonicus remplace theodiscus, avec le même sens. On retrouve ce nom dans celui de l'ordre Teutonique (Ordo Teutonicus en latin).

Du latin médiéval teutiscus, on trouve tedesco en italien (todesco en ancien italien) et son équivalent français tudesque. Voici la définition du dictionnaire de l'Académie française (édition de 1762) :

Tudesque. Ce mot est synonyme de celui de Germanique ; mais il ne s'emploie guère qu'en parlant de la langue des Germains. Le langage tudesque. La Grammaire tudesque.

Les Romans appelaient Tudesque tout ce qui était germanique et les germaniques nommaient Welsch tout ce qui était roman. Shakespeare était considéré comme un auteur tudesque et Voltaire nous appelait les Welches !

Aujourd'hui, le pays welche désigne l'Alsace et la Lorraine romanes. Le welche est un parler roman d'Alsace. En Suisse, les Welschschweizer désignent les Suisses romands.

Dans l'est de la France, on trouve thiois : la Moselle thioise désigne le département de ma Moselle qui parle le Platt (parler francique). On retrouve ce mot dans le nom de la commune de Audun-le-Tiche.

De la même origine, mais avec un sens différent, l'anglais Dutch ne désigne pas l'Allemand mais le Néerlandais. La langue néerlandaise fait partie de la famille du bas-allemand.

Alaman & Allemand
français : Allemagne, Allemand
espagnol : Alemania
catalan : Alemanya
portugais : Alemanha
Les Français lui ont donné un nom dérivé de l'Alamannie, pays qui comprenait, au VIIIe siècle, la région du Haut-Rhin : l'Alsace, la Suisse alémanique et le Baden-Wurtemberg (voir la carte des pays alémaniques). C'était le pays des Alamans, peuple qui vivait à l'origine entre Rhin et Danube. Il vient du latin Alemanni (ou Alamanni), dérivé du germanique. C'est une confédération de tous les hommes (en allemand : alle, tous & Mann, homme). On retrouve ce mot dans certains noms de lieux du sud de l'Allemagne, comme Almannsdorf (Dorf, village). Aujourd'hui on écrit, en allemand Allemanne, qui se traduit par Alaman.

Le terme allemand a remplacé en France celui de tudesque.

Dans les régions romanes limitrophes des pays germanophones comme l'Alsace ou la Lorraine thioise, on appelait Allemands les Alsaciens et Lorrains de langue germanique ; on habitait aux portes de l'Allemaigne.  La partie germanophone du Duché de Lorraine, indépendant jusqu'en 1766, s'appelait le bailliage d'Allemagne.

Aujourd'hui, les langues alémaniques sont parlées de l'Alsace à la Souabe (région occidentale de l'état de Bavière) et en Suisse.

Germain
italien : Germania (& habitant, langue : tedesco)
anglais : Germany, German
grec : Γερμανία
russe : Германия (& habitant : немец)
Ces noms sont empruntés au latin Germania, l'habitant : Germanus.
Saxon
finnois : Saksa
estonien : Saksamaa

Les Finlandais appellent l'Allemagne la Saxe. à l'origine, la Saxe était proche de la mer du nord. Au cours des siècles, elle s'est agrandit vers le sud-est. Aujourd'hui, trois régions d'Allemagne portent le nom de Saxe : Basse-Saxe, Saxe-Anhalt, Haute-Saxe (voir carte).

Les Saxons et les Angles ont envahi la Bretagne (aujourd'hui appelée Grande-Bretagne). Si les Angles ont donné leur nom à la langue anglaise, on parle aussi d'Anglo-Saxons.

Langues slaves
russe : немец (nemec) Allemand & nom du pays : Германия
Le nom du pays en :
polonais : Niemcy
tchèque : Německo
hongrois : Németország

Le russe a la même origine que немой (muet) : c'est celui qui ne sait pas parler (slave), terme que l'on peut comparer à barbare : à l'origine il désignait celui qui parle un langage incompréhensible.

Le hongrois a emprunté aux langues slaves.

Franc & Français
Les langues alémaniques se distinguent des langues franciques, parlées dans une région qui s'étend de la Lorraine et du Luxembourg à la Franconie (nord-est de la Bavière). Les Francs ont donné leur nom à la ville de Francfort : Frankfurt (de Furt, gué : le gué des Francs). Il a également formé Frankenreich : l'Empire des Francs : c'est l'Empire de Karl der Große ou Charlemagne (Charles le Grand, du latin magnus).

Ce nom est devenu Frankreich, nom qui sert à désigner aujourd'hui la France. Nos ancêtres les Francs viennent du pays du Rhin...

-> langue allemande

-> langues germaniques : carte, historique

-> langues alémaniques : badois, souabe, suisse, alsacien