nouveau
dictionnaire
Joyeux Noël !
recherche
origine de Noël
Noël > étymologie



L'étymologie de Noël dans plusieurs langues

français Joyeux Noël !
  le latin natalis (dies), le jour natal, jour de naissance, devient (le jour de) Noël, comme patella a donné la poêle (et... la paella en espagnol)
wallon Djoyeus Noyè ! (Namur)       Djoyeus Nowè ! (Charleroi)
normand Bouon Noué !
poitevin Boune Nàu !
  (c'est "la" Noël, au féminin)
provençal Bon Nouvè !
  Nouvè vient du français Noël (le o devient ou)
le provençal dit aussi Nadau pour désigner Noël (le -l final conservé en occitan devient -u) ou Calèndo. Les Calendes de janvier désignaient chez les Romains le jour de l'an, cette fête païenne fut reconvertie en fête chrétienne : elle désigne désormais Noël. Dans les Alpes, calendoun (ou chalendoun) désigne la bûche de Noël. Calendau (Calendal) est aussi un prénom provençal.
C'est cette racine que l'on retrouve dans les Alpes :
nissard Bouòni Calèna !
savoyard Bouna Shalande !       Bouna Tsalande ! en Tarentaise
  le sh se prononce comme le th anglais de thing
   
italien Buon Natale !
frioulan Bon Nedâl !
occitan Bon Nadal !
catalan Bon Nadal !
portugais Feliz Natal !
  C'est la même origine que le Noël français : du latin natalis dies
feliz vient du latin felix (heureux) d'où le français félicité et le prénom Félix
   
génois Bun Dênâ !
  du latin dies natalis : en génois, le préfixe dê- vient de dies (jour) que l'on retrouve dans le suffixe -di (lundi, mardi...)
   
breton Nedeleg laouen !
gallois Nadolig Llawen !
   
espagnol ¡ Feliz Navidad !
  Navidad vient du latin nativitas qui a donné en français la Nativité.
en espagnol, Pascua ne désigne pas seulement Pâques mais aussi d'autres fêtes... comme Noël !
on distingue ainsi :
Pascua de Navidad : "Pâque de Noël"
Pascua de Resurrección : Pâques
Pascua del Espíritu Santo : la "Pâque du Saint Esprit", c'est à dire la Pentecôte
las Pascuas (au pluriel) désigne la période qui s'étend de Noël au Nouvel an ou à l'Epiphanie : passar las Pascuas en familia, c'est passer les vacances de Noël en famille !
¡ Felices Pascuas ! joyeuses fêtes de Noël !
aragonais Goyosa Nabidá !
   
allemand Fröhliche Weihnachten !
  Weihnacht désigne la nuit (Nacht) consacrée (Weih-) : c'est la sainte nuit, la veillée de Noël...
Pourquoi a-t-on la forme Nachten ?
C'est un ancien pluriel qui peut s'expliquer de la façon suivante :
le cycle de Noël correspond aux 12 jours, entre le 25 décembre et le jour de l'Epiphanie. Nous disons cycle de 12 jours, mais on peut tout aussi bien dire cycle de 12 nuits (façon de compter que l'on rencontrait alors dans l'Antiquité).
Weihnachten désignaient ces nuits (jours) du temps de Noël, puis le sens s'est limité à la veille et le jour de Noël (soit la nuit et le jour de Noël).
   
grec moderne Καλά Χριστούγεννα !
  c'est la naissance (γέ) du Christ, terme que l'on retrouve dans la Genèse (commencement) ou la génétique.
χριστουγεννιάτικο δέντρ, c'est l'arbre de Noël (cf. rhododendron : arbre rose)
la lettre χ se prononce comme la jota espagnole et la lettre γ (devant e, i) comme notre y
   
albanais Gëzuar Krishtlindjet !
  de lindje, naissance, du Krisht
   
anglais Merry Christmas !
  Christmas, c'est littéralement la messe (mass, en anglais contemporain) du Christ : c'est la messe de minuit...
cette forme se retrouve dans Michaelmas : la saint Michel
et dans le français kermesse, du flamand kerkmisse : messe d'église (cf. allemand Kirche)
les anglais écrivent souvent Xmas : la lettre X, c'est la première lettre du nom grec Χριστός ; le Χ grec était transcrit ch en latin.
 
danois Glædelig Jul !
  [glèdheli youl] le d danois après une voyelle se prononce comme dans l'anglais this
  dans les langues scandinaves, Jul désigne Noël mais le nom est d'origine païenne:
il désignait la fête du solstice d'hiver
deux mots danois ont la même prononciation: jul se prononce (presque) comme hjul (roue)
on a cru que l'origine de la fête était liée à celle de la roue
(au solstice le soleil "tourne"... quand on observe le coucher ou lever du soleil)
cette hypothèse est aujourd'hui écartée

de la même origine germanique, l'anglais Yule (plus littéraire que Christmas)
Yule candle, c'est la bougie de Noël, Yule cake, le gâteau de Noël...
Ce terme vient de l'ancien anglais géol,
de géola qui désignait autrefois le mois d'avant ærra geóla et celui d'après le solstice æftera géóla.
   
norvégien God Jul !
  se prononce comme l'anglais good + [yul]
suédois God Jul !
islandais gleðileg Jól !
finnois Hyvää Joulua !
   
Le Nowel anglais
En ancien anglais, on trouve aussi la forme, empruntée au français, Nowel ou Nowell.

Un chant de Noël s'intitule The First Nowell (le premier Noël)

The first Nowell the Angel did say
Was to three poor Shepherds in fields as they lay.
In fields where they lay keeping their sheep,
In a cold winter's night that was so deep.


refrain 
Nowell, Nowell, Nowell, Nowell.
Born is the King of Israel.


Nowel! s'emploie dans un chant ou une expression de joie. Avec l'influence (phonétique) de nouvelle.
Nowel! Bonne nouvelle ! il est né le roi d'Israël !


The First Nowell : paroles du chant de Noël, musique, partition & origine du nom

les mots de Noël en provençal & souvenirs d'enfance de Frédéric Mistral

les mots de Noël en breton

-> Noël > index

-> origine de Noël : jour de naissance du Sol invictus

-> origine du Père Noël

-> crèche de Noël : origine, étymologie

-> chants de Noël dans toutes les langues

-> Bible multilingue & Notre Père dans toutes les langues